La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a démarré à La Réunion

santé
vaccin
©RB / Imazpress
Si les autorités insistent sur la nécessité de se faire vacciner contre le coronavirus, elles n’oublient pas pour autant la vaccination contre la grippe saisonnière. La campagne a débuté en juin et se poursuivra jusqu’au 30 septembre.

Les personnes à risque sont là-aussi prioritaires. La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière a débuté avec l’arrivée de l’hiver austral à La Réunion. Depuis le début du mois de juin, et jusqu’au 30 septembre, les personnes qui le souhaitent peuvent ainsi se faire vacciner.

Personnes à risque et soignants sont prioritaires

Les personnes à risque, à savoir les personnes âgées, les femmes enceintes ou encore les personnes atteintes d’une maladie chronique, et les soignants sont considérés comme prioritaires. Un courrier d’invitation à la vaccination leur a été adressé par l’Assurance maladie. Pour elles, le vaccin sera pris en charge à 100%. Les personnes peuvent se faire vacciner par leur médecin, sage-femme, infirmier ou pharmacien.

L’année dernière, le taux de couverture vaccinale de la population éligible n’était que de 41%, soit inférieur à la moyenne nationale, souligne l’ARS. 69 280 personnes, sur 168 228 personnes éligibles, ont été vaccinées contre la grippe en 2020.

Réduire le risque de complication

La grippe saisonnière, très contagieuse, est souvent considérée à tort comme bénigne, alors qu’elle cause chaque année des hospitalisations et des décès à La Réunion, indiquent les autorités sanitaires.

S’il ne permet pas toujours d’éviter la maladie, le vaccin réduit le risque de complications graves ou de décès. Les personnes fragiles peuvent développer des pneumonies ou subir une aggravation d’une maladie chronique déjà existante.

Les personnes peuvent se faire vacciner par leur médecin, sage-femme, infirmier ou pharmacien.

14 jours entre la vaccination Covid et la vaccination contre la grippe

Les autorités sanitaires soulignent l’importance d’une couverture vaccinale contre la grippe élevée chez les personnes concernées dès le début de la campagne. Il faut compter environ 15 jours entre la vaccination et le moment où l’organisme est protégé contre la grippe.

Deux virus co-circulent en ce moment à La Réunion, le virus grippal et le virus Covid-19.  De fait, la vaccination contre la grippe est décalée de deux mois cette année, mais elle n’en demeure pas moins importante, précise l’ARS.

Elle recommande d’effectuer d’abord celle contre le Covid, puis celle contre la grippe saisonnière. Un intervalle de 14 jours devra être respecté entre les deux. Pour les personnes identifiées comme contacts possibles d’un cas Covid, la vaccination contre la grippe devra être reportée de 10 jours à l’issue de la période d’isolement en l’absence d’apparition de symptômes.