publicité

La Réunion : Edith Cresson, la fondatrice de l'école de la 2ème chance, fête le cinquième anniversaire

L'école de la deuxième chance fête ses cinq ans d’existence à la Réunion. Pour cet anniversaire, Edith Cresson, fondatrice de l'E2CR a fait le déplacement, elle présidera les festivités organisées ce mercredi au Moca, dans les hauts de Saint-Denis.

© Nadia Tayama (Réunion 1ère)
© Nadia Tayama (Réunion 1ère)
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le

En 5 ans, l'Ecole de la 2ème Chance de La Réunion a accueilli 2000 stagiaires. Environ 35% d'hommes et 65% de femmes sortis du système scolaire trop tôt et qui voulaient s'offrir la possibilité d'entrer dans la vie active grâce à une remise à niveau. C'est cette opportunité là qu'offre l'E2CR. Une fondation créée, il y a déjà douze ans en métropole par Edith CressonL'ex-premier ministre a constaté, comme beaucoup d'élus, que de nombreux citoyens en échec scolaire, étaient également exclus par la suite du marché du travail. Pour remédier à ce fléau, Ces écoles proposent aux candidats une remise à niveau scolaire en proposant des activités culturelles et sportives.

Première et unqiue femme premier ministre de la France

Cette Fondation s'appuie, à La Réunion comme en métropole sur le tissus économique. 2000 entreprises réunionnaises participent à cette deuxième chance en offrant des stages ou en participant financièrement à la réussite de cette « école ». Aujourd'hui, en retrait de la vie politique, l'ex-premier ministre de François Mitterrand de 1991 à 1992 (première et unique femme chef du gouvernement français), qui a également été ministre de l'Agriculture, du Commerce extérieur et en charge des Affaires européennes aura marqué la ville de Châtellerault dont elle fût le maire jusqu'en 1997.
C'est la première fois qu'elle vient à La Réunion.

© Nadia Tayama (Réunion 1ère)
© Nadia Tayama (Réunion 1ère)

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play