Le dépistage des cancers en baisse suite à la crise sanitaire du coronavirus

coronavirus
Octobre Rose dépistage du cancer du sein mammographie examen GHER 101019
©Réunion la Première

L'équipe du centre de coordination des dépistages des cancers envoie, chaque année, près de 400 000 invitations par courrier aux réunionnais concernés par le dépistage organisé des cancers. Moins de la moitié d'entre eux passent à l'acte. Une situation aggravée par la crise Covid. 

A La Réunion, comme partout en France, les acteurs impliqués dans la lutte contre les cancers observent une évidente baisse des taux de participation aux dépistages. En cause, la crise sanitaire du coronavirus qui accapare les esprits. Pourtant, un dépistage réalisé à temps peut sauver des vies. 1 réunionnais(e) sur 3 est concerné(e) par le dépistage des cancers. 

Dépister le cancer du sein

 

Vous êtes une femme âgée entre 50 et 74 ans, vous êtes invitée à faire une mammographie, associée à un examen clinique tous les 2 ans. Le dépistage du cancer du sein en chiffres, ce sont 123 000 femmes réunionnaises concernées et 333 cancers détectés en 2018/2019. 

Dépister le cancer du col de l'utérus

 

Vous êtes une femme âgée entre 25 et 65 ans, vous êtes invitée à faire un frottis (sage femme, médecin traitant ou gynécologue) :

  • de 25 à 30 ans : tous les 3 ans
  • entre 30 à 65 ans : tous les 5 ans 

En chiffres, le dépistage du cancer du col de l'utérus concerne 242 000 femmes réunionnaises. 59 cancers ont été détectés en 2013. 

Dépister le cancer du côlon 

 

Vous êtes une femme ou un homme, âgé(e) entre 50 et 74 ans, vous êtes invité(e) à faire un test immunologique tous les 2 ans. En chiffres, le dépistage du cancer du côlon concerne 235 000 hommes et femmes à La Réunion. 121 cancers détectés en 2018/2019

Pourquoi faire un dépistage ? 

 

Dépister permet de diagnostiquer précocement certains cancers et d’éviter ainsi des traitements lourds. Dans certains cas, le dépistage peut même permettre de détecter des lésions précancéreuses et de les traiter avant qu'elles ne se transforment en cancer.

90% des cancers peuvent être guéris s'ils sont pris à temps. Dans le cadre du dépistage organisé, l'analyse est prise en charge à 100 %, sans avance de frais.