Madagascar : des vols spéciaux vers La Réunion et Paris pour les ressortissants français

coronavirus
coronavirus avion tarmac aéroport livraison fret masques 090520
©Préfecture de La Réunion
Nombreux sont les Français bloqués dans la Grande Ile depuis la fermeture des frontières à cause de l’épidémie de coronavirus. Parmi eux, près de 170 Réunionnais. Des solutions ont finalement pu être trouvées, des vols spéciaux seront mis en place vers La Réunion et Paris, les 14 et 23 août.
Ils sont bloqués à Madagascar depuis plusieurs mois maintenant. Les ressortissants français, parmi lesquels des Réunionnais, en attente de solution devraient pouvoir rentrer chez eux. Avec la fermeture des frontières, les restrictions de vols et les mesures sanitaires, telles que la réalisation d’un test de dépistage avant embarquement, ont rendu particulièrement compliqué, voire impossible, leur retour chez eux.

L’Ambassade de France à Madagascar a du faire face à de nombreuses demandes de rapatriement, sans toujours pouvoir obtenir les autorisations nécessaires. Une situation de blocage particulièrement dure à vivre pour les ressortissants français, qui désormais se voient apporter une solution.

Depuis le début de la crise, 8 000 personnes, parmi lesquelles des Français, des Européens et non Européens, ont tout de même pu quitter Madagascar. 2 500 ressortissants ont pu rentrer à La Réunion, ou transiter par La Réunion pour ensuite rentrer en métropole.


 

La situation se débloque


Vendredi 7 août, l’Ambassade de France à Madagascar et la préfecture de La Réunion ont communiqué pour annoncer la mise en place de solutions de rapatriement. Les autorités rappellent que toutes les personnes voyageant vers La Réunion doivent présenter à l’embarquement le résultat négatif d’un test de dépistage Covid réalisé dans les 72 heures avant le départ. Mais la chose ne semble pas toujours évidente.

Elles indiquent en effet :

" A ce stade, les moyens existant en province pour réaliser des tests virologiques ne permettent pas de faire face à la demande "

Communiqué de l'Ambassade de France et de la préfecture de La Réunion

.
 

Des vols spéciaux vers La Réunion


En conséquence, seuls des vols spéciaux de 5 passagers ont pu être organisés au départ de Tananarive et à destination de La Réunion. Ils ont eu lieu les 4, 7 et 8 août. Une réponse limitée, et que l’Ambassade de France à Madagascar travaille à compléter.

En lien avec les autorités malgaches et Air Madagascar, elle tente ainsi de rapatrier à Tananarive les candidats au retour vers La Réunion. L’offre de santé est plus importante dans la capitale malgache et la réalisation de tests de dépistage Covid dans des délais compatibles devrait ainsi y être plus accessible.

Un premier vol de retour, organisé par l’Ambassade en coopération avec Air Madagascar, sera ainsi mis en place le vendredi 14 août prochain. Les personnes inscrites auprès de l’ambassade seront appelées. Le test PCR sera obligatoire pour l’embarquement et d’une validité de moins de 72 heures. La capacité du vol en nombre de passagers devrait être de 50 personnes.

 

Des vols pour la métropole également


Le dispositif est aussi valable pour les voyageurs désirant rentrer dans l’Hexagone. L’ambassade de France travaille, avec Tsaradia et l’agence de voyage MDA-Aventour, à mettre en place des vols de retour vers Tananarive, compatibles avec des vols de continuation spéciaux Air France vers Paris.

Ce sera le cas le dimanche 23 août prochain depuis Tamatave et Diego Suarez. L’Ambassade prépare également d’autres vols.

Air France devrait poursuivre ses vols de rapatriement vers la France durant le mois d’août, à raison d’un vol par semaine, sous réserve de l’autorisation expresse des autorités malgaches. Les appareils arrivent à vide de La Réunion et continuent d’être soumis à une autorisation préalable systématique au coup par coup.
 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live