Mafate : le préfet reporte encore l'application des nouvelles règles pour les taxiteurs de la Rivière-des-Galets

Les taxiteurs de la piste de la Rivière-des-Galets
Marche arrière du préfet qui a reporté une fois de plus l'application de la nouvelle règlementation imposant aux taxiteurs de la piste de la Rivière-des-Galets de ne plus transporter de passagers dans leur benne pour accéder à Mafate.

Nouveau sursis pour les taxiteurs qui proposent l'accès au cirque de Mafate via la piste de la Rivière-des-Galets. Hier soir, le préfet a annoncé avoir demandé à la municipalité de La Possession de différer l'application des nouvelles règles de sécurité leur imposant de ne plus transporter de passagers dans les bennes de leurs 4x4.

Cette nouvelle réglementation devait à l'origine entrer en vigueur le 1er septembre dernier mais elle avait ensuite été repoussée au 1er janvier 2023. Ce nouveau report doit permettre, précise la préfecture, de trouver des solutions entre les différentes parties prenantes.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Le préfet de La Réunion reporte encore une fois l'application des nouvelles règles pour les taxiteurs de la Rivière-des-Galets. Depuis le 1er janvier, ils ne pouvaient plus transporter de passagers dans les bennes des 4X4 pour se rendre à Mafate

Les rotations en 4x4 se poursuivent

"Dans l'attente, les conditions de circulation sur la piste de la Rivière des Galets restent les mêmes que celles qui existaient jusqu’à présent, c'est-à-dire dans les bennes", précise encore la préfecture.

Les touristes et les habitants du cirque peuvent donc continuer à utiliser les taxis 4X4 pour leurs déplacements entre Deux-Bras et La Possession. Un soulagement pour les professionnels concernés.

La piste de la Rivière des Galets à La Possession

Un manque à gagner pour les taxiteurs

Avec l'annonce de la nouvelle règlementation, certains taxiteurs envisagent de mettre fin à leur activité. Tandis que d'autres, comme Alain Thomas, se sont résolus à augmenter leurs tarifs. Une hausse qui conduirait cependant leur clientèle à annuler leurs courses.

"Mais là, avec la bonne nouvelle donnée par le préfet, j’ai relancé tous mes clients qui s’étaient désistés et ce matin, on est reparti même si on a dû décaler l'heure. Donc tout le monde est content", confie Alain Thomas ce mercredi, devant son 4x4 et ses clients.

Une situation unique en France

Aux yeux des autorités, ces taxis, même s'ils ne circulent pas sur la route, ne devraient transporter que 4 passagers au maximum tandis que leur benne ne devrait servir qu'au transport de marchandises. La préfecture rappelle même que ces règles de sécurité auraient dû être appliquées en réalité depuis 2014...

"La mairie de La Possession est la seule à gérer cette piste unique en son genre. Il faut savoir que nulle part en France, il n’y a de piste dans un domaine fluvial, ce qui rend le dossier très compliqué", nuance Christopher Camachetty, élu référent à Mafate.

Une réunion le 10 janvier

Ce dernier assure que la collectivité souhaite "trouver le bon compromis pour tout le monde, en termes de sécurité, de réglementation mais aussi d’accessibilité pour les Mafatais, les touristes et les randonneurs". Une première réunion est déjà prévue le 10 janvier prochain.

Autre problématique : celle du transport des marchandises par hélicoptère. Là encore, la nouvelle règlementation inquiète les Mafatais et notamment l’arrêt des rotations au niveau du Col de Bœufs.