Maurice : un trafiquant de drogue retrouvé mort en prison

faits divers
Prison de La Bastille à l'île Maurice
©Capture d'écran L'Express de Maurice
La mort, derrière les barreaux de la prison de la Bastille à l'île Maurice, de Jean-Caël Permes, 29 ans, incarcéré pour violence a défrayé la chronique judiciaire mauricienne. Le prévenu affirmait être victime de mauvais traitement après un accrochage verbal avec le directeur pénitentiaire. 
Une enquête a été ouverte par les autorités judiciaires de l'île Maurice pour déterminer les causes de la mort de Jean-Caël Permes. L'homme de 29 ans a été retrouvé mort, mardi soir, dans sa cellule de la prison de La Bastille, il venait d'être installé. Il avait été transféré du centre pénitentiaire de Vacoas un peu plus tôt dans la journée.
Selon nos confrères du journal Le Mauricien, le délinquant, incarcéré pour des violences avec armes et trafic de drogues, portait de nombreuses traces suspectes sur : "plusieurs parties du corps"
 

Une guerre de gang pour vendre de la drogue 


Ce Mauricien, déjà bien connu des forces de l'ordre et de la justice, était considéré comme le bras droit de John Brown, un caïd du trafic de drogues précise Ion News. Petit délinquant, revendeur, il est finalement devenu un homme de main à sa majorité. 
En 2015, les deux "amis" se séparent et comme toujours dans ces milieux, la rupture est tendue. Permes engage une guerre ouverte avec son ex-mentor pour prendre le contrôle de la cité Sainte-Claire à Goodlands.
Après les menaces, les bousculades, les sabres sont de sortie, puis les armes à feu. 
 

Comment est mort Caël Permes ?


Après une ultime série de violences, Jean-Caël Permes est interpellé et placé en détention. L'an dernier, alors qu'il est incarcéré à La Bastille, où il insulte le directeur du centre pénitentiaire. Quelque temps plus tard, il va se plaindre, sur Facebook et auprès de sa compagne d'être victime de mauvais traitements. 
Cette mort, est-elle liée à son comportement en prison vis-à-vis de l'autorité ou est-elle l'issue de la guerre qu'il avait engagée avec John Brown ? Les investigations doivent permettre de refermer ce sombre roman. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live