publicité

Le parricide mis en examen et incarcéré dans la journée

Léo Jean-Baptiste, 20 ans, sera présenté dans la journée à un juge d'instruction afin d'être mis en examen pour meurtre. Sans grande surprise, à l'issue de son passage devant le magistrat, il devrait être placé en détention provisoire par le juge des libertés. 

La présentation du parricide
Nathalie Rougeau - Philippe Hoareau  -  reunion  -  reunion
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Comme attendu, Léo Jean-Baptiste sera présenté dans la journée au parquet de Saint-Denis. Dans la foulée, il passera devant un juge d'instruction qui lui signifiera sa mise en examen pour meurtre. Enfin, il s'assiéra face au juge des libertés et de la détention qui statuera sur l'opportunité de son placement en détention provisoire. Une remise en liberté semble peu probable compte tenu de la nature des faits.
Dimanche matin, vers 9 heures, le Saint-Paulois âgé de 20 ans, saisit un couteau et frappe son père dans l'abdomen. Ulrich, 57 ans, est mortellement touché, il décède quelques heures plus tard à l'hôpital de Saint-Pierre.

Une vie pour regretter son geste 

En garde à vue, le parricide a confirmé la version, nous apprend Clicanoo, des faits qu'avaient déjà relatés les voisins, témoins de la terrible altercation. Le jeune homme a reconnu avoir frappé son père avec un couteau suite à une réflexion. Le quinquagénaire venait de lui demander de cuisiner hors de la case. Ivre, il n'a pas réussi à canaliser son énervement. Il avait passé la nuit à boire pour fêter ses 20 ans. Il était ivre et incapable de se contrôler. 
Conscient de son geste, il a pris la fuite, puis est revenu sur ses pas pour constater les conséquences de son geste. Un acte dramatique, impulsif, qu'il regrettera toute sa vie...

 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play