La mort de 25 enfants, empoisonnés à la cantine, provoque des scènes de violence en Inde

océan indien
Mort de 25 enfant par intoxication alimentaire en Inde
©Reuters
Le drame s’est produit dans le nord-est du pays. 25 jeunes enfants sont morts empoisonnés par le repas de leur cantine scolaire. Depuis, les habitants de l’état du Bihar crient leur colère et réclament justice.
Colère en Inde, après la mort mardi de 25 enfants, âgés de 4 à 12 ans. Ils ont été intoxiqués par le repas servi à leur cantine, du riz et des lentilles. Depuis le drame, les habitants de l'état de Bihar, dans le nord-est du pays, crient leur colère et réclament des mesures "contre les fonctionnaires", responsables à leurs yeux de la mort des enfants. Les autorités du Bihar se sont engagées à verser  200.000 roupies, soit environ 2.500 euros, aux familles des jeunes victimes. Plus de trente écoliers sont encore hospitalisés.

Dans cet état, le plus peuplé et parmi les plus pauvre d'Inde, la cantine est certes gratuite, pour les familles les plus démunies, mais la corruption y est généralisée dans le système d'approvisionnement des cantines scolaires. Exprimant leur colère, les habitants du Bihar exigent des sanctions.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'origine de l'intoxication serait l'utilisation abusive de pesticides dans les cultures de riz et de blé. "Laver les aliments avant la cuisson n'aurait rien changé" affirme ainsi un représentant du ministère de la santé du Bihar au quotidien indien Guardian.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live