Naufrage du Wakashio : le capitaine et son second condamnés à 20 mois de prison

océan indien
Le Wakashio brisé en deux parties
Les opérations de remorquage de la partie avant du Wakashio étaient toujours en cours ce matin ©Facebook "Mobilisation Nationale Wakashio"
17 mois après le naufrage du vraquier japonais, la sentence vient de tomber. Reconnus coupables la semaine dernière, le capitaine du Wakashio et son second connaissent désormais la peine retenue à leur encontre.

La sentence était attendue ce lundi 27 décembre. Après les avoir reconnus coupables le 21 décembre dernier, la justice mauricienne a condamné à 20 mois de prison le capitaine du Wakashio, Sunil Kumar Nandeshwar, et son second, Hitihanillage Subhoda Janendra Tilakaratna, indique lexpress.mu.

17 mois après le naufrage du vraquier

Le 25 juillet 2020, le vraquier japonais, qui naviguait le long de la côte Sud-Est de l’île Maurice s’échouait sur le récif de la Pointe-d’Esny provoquant une marée noire. A bord, les marins fêtaient un anniversaire et avaient bu plus que de raison. Le capitaine avait autorisé le navigateur à s’approcher des côtes pour que les marins attrapent du réseau pour leur téléphone portable.

Une marée noire dans le lagon

Le 9 août 2020, la coque s’est brisée laissant s’échapper près de 3 000 tonnes de fioul lourd. Pendant des semaines, les Mauriciens se sont relayés pour la catastrophe environnementale.

Le capitaine a déjà passé plus de 400 jours en détention.