publicité

L'actu dans la région : 2 morts et 41 blessés sur la route à Madagascar

Un dramatique accident s'est produit, mercredi matin, sur la RN7 : 2 morts et 41 blessés. L'Union Africaine a rencontré l'opposition comorienne, mercredi. Aux Maldives, à 10 jours des présidentielles, l'opposition milite pour un assouplissement des visas en faveur des médias étrangers.

  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Trois accidents sont survenus, ce mercredi 12 septembre 2018, sur la RN7 à proximité d'Ambatolampy, ville située au Sud de Tananarive.
Il est 6 h 30, un taxi-brousse, en provenance de Mahajanga et roule à vive allure en direction du Sud, tente de dépasser un 4x4 au moment où un poids lourd venant en sens inverse arrive. Le choc est inévitable. Six passagers sont blessés, dont trois très sérieusement.

Déjà un mort sur la RN7, lundi

Sur la même route, à quelques kilomètres, il est 11 heures quand un chauffeur de bus perd le contrôle de son véhicule de transport en commun. Cette fois, vingt-cinq passagers ont été blessés et doivent être transportés à l'hôpital. Une femme décède de ses blessures, malgré l'intervention des secouristes. Sur son site, lexpressmada.com rappelle que ce lundi 10 septembre 2018, dans l'après-midi, sur cette même route. Une voiture avait raté l'entrée d'un pont faisant 10 blessés et un mort.

Comores : la délégation de l'Union Africaine a rencontré l'opposition

Comme prévu, la délégation dépêchée aux Comores voir si les règles démocratiques sont respectées, est arrivée, ce mardi 11 septembre 2018. Dès mercredi, les représentants de l'UA ont rencontré la Mouvance présidentielle et un peu plus tard l'Union de l'opposition note alwatwan.net. Selon les participants à ces échanges, le dialogue a été constructif et courtois. Reste à savoir, si cette mission présidée par Ramtane Lamamra, médiateur pour l'Union Africaine, va permettre à la reprise du dialogue entre les différentes composantes de la vie politique comorienne. Les observateurs doutent du résultat final de cette mission. La justice s'apprête à interpeller le gouverneur d'Anjouan écrit comores-info.net, farouche opposant à la révision de la constitution. Celle-ci va mettre fin à la présidence tournante entre les îles. En 2021, le président des Comores devait être anjouanais.

Maldives : la presse étrangère, sera-t-elle lors de l'élection à la présidentielle ?

L'opposition aux Maldives souhaite que des visas soient délivrés à la presse étrangère. Pour eux, les médias étrangers sont désormais le seul rempart contre l'instauration d'un régime autocratique sur l'archipel. Sans faire de procès d'intention, ils estiment la réduction des visas pour les journalistes comme une intention évidente de falsifier les résultats du scrutin. L'agence reuters.com souligne que la police des Maldives avait obtenu des informations sur un complot organisé par l'opposition pour discréditer l'élection présidentielle organisée ce 23 septembre 2018.
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play