publicité

L'actu dans la région : un mort à Morondava lors de manifestations

Un mort lors d'une manifestation d'agriculteurs. Le couvre-feu a été instauré jeudi soir à Morondava. Le président des Maldives, Abdulla Yameen a officiellement reconnu sa défaite. Aux Comores, les profs contractuels attendent d'être payés et s'inquiètent pour l'avenir.

© lexpressmada.com
© lexpressmada.com
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
À Madagascar, il suffit souvent d'une goutte d'eau pour que la situation devienne explosive. Cette fois, à Morondava c'est l'absence de cette fameuse goutte d'eau dans les rizières qui a mis le feu aux poudres. Jeudi matin, les agriculteurs ont érigé des barrages pour protester contre la remise en liberté de deux voleurs de zébus et les problèmes d'irrigation. Des touristes ont été agressés, des commerces et un bureau administratif saccagés. Un manifestant est décédé, au cours d'un accrochage avec les forces de l'ordre. 

Le couvre-feu à partir de 20 heures jeudi soir

La situation étant totalement hors de contrôle, les autorités de la région de Tuléar, en accord avec la préfecture de Monrodava, ont décrété le couvre-feu ce jeudi 27 septembre 2018 à 20 heures écrit lexpressmada.com. Afin d'éviter de nouveaux débordements pendant la nuit, les déplacements étaient interdits. Les forces de l'ordre étaient aux entrées et carrefours de la localité, toutes personnes se déplaçant sans raison, ni autorisation était interpellée.
 

Maldives : le président Yameen admet sa défaite 

© D.R
© D.R
Tous les observateurs s'inquiétaient de la réaction d'Abdulla Yameen, le futur ex-prédisent de l'archipel des Maldives, a admis sa défaite. L'information est validée par aljazeera.com, qui titre : "L'indignation face à la corruption, les violations des droits de l'homme ont fait basculer les élections aux Maldives".
Le résultat est sans appel Ibrahim Mohamed Solih est élu avec plus de 58 % des suffrages. Un vote qui écrit que Yameen est à l'origine du vol de 79 millions de dollars sur les revenus du tourisme. L'ex-président qui aura tous mis en œuvre pour être réélu, mais en vain. Ce samedi 29 septembre 2018, sauf surprise, il devra entériner l'élection de Solih à la présidence des Maldives. 
 

Comores : quel avenir pour les enseignants intérimaires ?

© lagazettedescomores.com
© lagazettedescomores.com
1686 précaires de l'enseignement national des Comores attendent toujours de percevoir les retards de salaire. Certains de ses contractuels attendent d'être payés depuis 2016. La commission des contractuels vient de poser ses conditions pour suppléer aux manques d'enseignants lors de la rentrée 2018-2019. Ils souhaitent que les arriérés de salaire soient enfin payés et que des contrats soient signés pour formaliser les engagements de l'Etat. Malgré la grogne, les enseignants remplaçants se sont engagés à ne pas entraver la rentrée, écrit lagazettedescomores.com
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play