publicité

Jean-Pierre Bade de retour à La Réunion

Après 6 jours de mésaventure sur l'île de Rodrigues, Jean-Pierre Bade est de retour sur le sol réunionnais. Arrêté lundi, à l'aéroport de Plaine Corail, en possession de 21 cachets de psychotropes, le sélectionneur régional de football a été jugé, il sera présent sur les pelouses, dès demain. 

© Réunion La 1ère
© Réunion La 1ère
  • Par Gaëlle Malet
  • Publié le , mis à jour le
Jean-Pierre Bade a atterri sur le sol réunionnais en début de soirée, à l'aéroport de Roland Garros. Après 6 jours de procédure judiciaire rocambolesque à Rodrigues, l'entraîneur de la Tamponnaise a tenu dès sa descente d'avion à remercier les Réunionnais pour leur soutien.
 

" J'ai passé 4 jours, en enfer, c'était un véritable cauchemar. Mais, j'ai pu compter sur le soutien des Réunionnais et je me suis battu. [...] c'était le match qu'il ne fallait pas perdre " 


Jean-Pierre Bade a déclaré avoir été perçu comme un " trafiquant de drogue " par les autorités mauriciennes. "Je transporte ces somnifères depuis deux, trois ans dans mon sac lorsque je voyage mais par négligence. J'aurai pu me retrouver en prison pour cette négligence " .

Parti à Rodrigues pour s'octroyer quelques jours de vacances avant les Jeux des Îles, il a été arrêté lundi, à l'aéroport de Plaine Corail avec en sa possession des médicaments interdits sur le sol mauricien. Des médicaments que les autorités mauriciennes classent dans la catégorie des psychotropes alors qu'il est prescrit en toute légalité en France. Sur le sol mauricien, tout voyageur doit donc pouvoir justifier de la possession de ces médicaments par la présentation d'une ordonnance. Or, c'est bien là le problème, l'ex-footballeur professionnel n'en avait pas.
 

12 000 roupies pour "détention de pilules psychotropes"


Placé en liberté conditionnelle à la suite de son arrestation, il a été jugé vendredi après-midi au tribunal de Port Mathurin. Il a précisé ce soir, qu'il est passé trois fois devant le juge et a tout fait pour le convaincre de sa bonne foi. "Je lui ai parlé de mon statut à La Réunion, de ce que je représentais et du soutien des Réunionnais pour ma cause ". J'ai ainsi réussi à prouver mon innocence.

Jean-Pierre Bade s'est tout de même acquitté d'une amende de 12 000 roupies (303 euros) pour "détention de pilules psychotropes"

Seule bonne nouvelle de cette mésaventure, aucune interdiction de séjour n'a été formulée à l'encontre de Jean-Pierre Bade.
Le sélectionneur de football de la Réunion sera donc comme prévu, du voyage aux prochains Jeux des Îles qui débuteront le 19 juillet prochain. 
Et dès demain, il sera de retour sur les pelouses des terrains de football, pour la 9ème journée de R1.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play