publicité

Maurice : le père des enfants qui ont servi de mules, est en cavale

Les policiers du service anti-drogue de l'île sœur recherchent activement le père des deux enfants, de 6 et 9 ans, qui ont été interceptés à l'aéroport avec 2310 tablettes de Subutex dans leurs bagages. La mère des mineurs et son beau-fils de 26 ans ont été inculpés, lundi. 

© Capture décran YouTube
© Capture décran YouTube
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Les services de lutte contre le trafic de drogue de l'île Maurice interceptent régulièrement des mules à l'aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam. Ce samedi 11 mai 2019, pourtant, les policiers ont effectué une arrestation inhabituelle. Les "passeurs" avaient 6 et 9 ans. Ils transportaient, à leur insu, 2310 tablettes de Subutex et 178 plaquettes de Tramadol. Un médicament qui est utilisé comme substitut à l'héroïne par les consommateurs.
 

La mère et le demi-frère inculpés provisoirement 


Les "marmailles" qui revenaient d'un séjour chez leur grand-mère, en métropole, ont été confiés aux services de la protection de l'enfance. Ils seront interrogés, en présence d'un psychologue, afin de retracer précisément leur parcours et leur séjour en France. 
La mère des deux petits garçons et leur demi-frère, âgé de 26 ans, qui étaient venus les accueillir à l'aéroport ont été interpellés. Ils nient toute implication dans ce trafic écrit lemauricien.com. Ils ont été inculpés provisoirement, mardi. En fonction des investigations, les charges pourraient être levées.
 

Pas de distinction entre trafic de médicaments et trafic de la drogue à l'île Maurice 


Le père des marmailles a lui disparu. Dès le lendemain, les forces de l'ordre ont tenté de l'appréhender pour l'interroger sur cette marchandise, mais l'homme avait quitté le domicile familial, situé à Roche-Bois. Il est depuis introuvable. Toutes les équipes sont mobilisées pour mettre fin à cette cavale.

Si en France, la législation fait la différence entre le trafic de médicaments et le trafic de drogue, à Maurice il n'y a pas de distinction. Les mules françaises interpellées avec Subutex sont poursuivies pour trafic de drogue. Elles encourent de lourdes peines et restent souvent plusieurs années en détention. 
Il n'est donc pas surprenant de voir les autorités déployer d'importants moyens pour appréhender le père, suspecté désormais d'être un trafiquant de "drogues". 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play