publicité

Inde, les nationalistes hindous favoris des législatives

814 millions d'électeurs seront appelés aux urnes à partir 7 avril pour des élections législatives. Les nationalistes hindous sont favoris.

L'ancien vendeur de thé, Narendra Damodardas Modi, pourrait bien être le prochain Premier Ministre Indien © DR
© DR L'ancien vendeur de thé, Narendra Damodardas Modi, pourrait bien être le prochain Premier Ministre Indien
  • Par Erwann Ponnet
  • Publié le , mis à jour le
La plus grande démocratie du monde désignera ses représentants à partir du 7 avril prochain. Cette date a été confirmée ce mercredi 5 mars par la commission électorale indienne.  Le scrutin se déroulera jusqu'au 12 mai. Il faut préciser que pour ces élections législatives, il y a, par rapport au scrutin de 2009, 100 millions de bulletins supplémentaires à glisser dans les urnes de quelques 930 000 bureaux de vote. Cette fois, ce sont 814 millions d'électeurs indiens qui sont appelés à se prononcer. 

Cela devrait, selon toute vraisemblance, se jouer entre le parti du Congrès dont la campagne est menée par Rahul Gandhi, arrière-petit-fils de Nerhu, et le parti nationaliste hindou BJP (Bhratiya Janata Party) dirigé par Narendra Damodardas Modi. Le BJP, parti d'opposition, est donné favori face au parti du Congrès aux affaires depuis quasiment dix ans. Corruption, une croissance qui plafonne et une pauvreté persistante, les électeurs pourraient en effet sanctionner la politique de la majorité gouvernementale et donner leur vote à l'homme fort du Gujarat.
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play