publicité

Madagascar : crise d’hystérie collective de collégiens de 3ème

9 collégiennes et un collégien de Manamara Nord à Madagascar ont  été victimes d’une crise d’hystérie collective. Ce phénomène inexpliqué appelé localement « Ambalavelona » s’est produit lundi, mardi et mercredi…

© D.R
© D.R
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le , mis à jour le
Les parents des 10 collégiens ont appelé à l’aide un exorciste. Les 9 filles et le garçon de cette classe de 3ème 7 du collège de Mananara Nord présentaient les mêmes symptômes, explique le journaliste de newsmada : « les yeux révulsés. Les victimes s’agitent fortement, si bien qu’il est difficile de les retenir. Après la transe, elles se calment, mais sont très affaiblies ».
Ce mal inexpliqué s’est produit en Février 2016 au collège Jean-Lafosse de Saint-Louis.
 
Un cas identique à La Réunion en Févier 2016
 
Contrairement à Madagascar, l’exorciste n’a pas été admis à intervenir dans l’établissement scolaire. Des parents des 24 victimes, originaires de la Grande-Ile et de Mayotte, estimaient que seul un spécialiste pouvait ramener le calme.
Finalement à Saint-Louis, les crises ont disparu comme elles étaient apparues sans intervention extérieur et sans avoir besoin de désenvoûter l’établissement scolaire.
Des événements similaires ont été signalés dans d’autres collèges de Madagascar, Mayotte et en Guyane selon le site matv.mg

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play