publicité

Comores : huit jeunes malgaches, en partance pour le Koweit, arrêtées

Huit jeunes femmes malgaches ont été interpellées, mercredi dernier, à Moroni alors qu'elles s'apprêtaient à prendre l'avion pour se rendre au Koweit. Alerté, le ministère des Affaires étrangères malgache a demandé qu'elles soient refoulées vers leur pays d'origine. 

© Capture d'écran tribune-madagascar.com
© Capture d'écran tribune-madagascar.com
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Fin mars 2019, Andry Rajoelina, président de la République malgache, a accueilli à leur descente d'avion 46, puis 76 jeunes femmes malgaches employées au Koweit qui étaient victimes de maltraitances. Elles avaient lancé un SOS depuis le petit Etat du golfe afin d'être rapatriées dans leur pays. 
À la suite de cet incident, les autorités avaient interdit aux femmes de ménage de répondre aux annonces des agences de recrutement qui veulent les envoyer au Koweit note madagascar-tribune.com.
 

Entre raison et espoir


Manifestement, le message n'est pas totalement passé et des candidates tentent de contourner les contrôles des aéroports malgaches en s'envolant depuis les Comores. Mercredi dernier, les douaniers de l'archipel ont appréhendé huit jeunes femmes originaires de la Grande île qui devaient rejoindre le Golfe Persique. Ils ont contacté le ministère des Affaires étrangères malgache qui a demandé aux Comores de renvoyer les huit jeunes femmes vers la case départ.

La misère, l'espoir d'avoir un salaire et des conditions de vie meilleures sont difficilement condamnables. Comme il est impossible de demander aux autorités malgaches de fermer les yeux sur le sort de leurs ressortissantes employées au Koweit.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play