publicité

Madagascar : 21 kgs d'héroïne s'évaporent des douanes

La police anti-corruption (PAC) enquête depuis la fin de semaine dernière sur la disparition de 21 kgs d'héroïne des locaux des douanes. Une opération de destruction de cette marchandise devait avoir lieu jeudi. En vérifiant la poudre, les tests se sont révélés négatif. La drogue a disparu !

© Capture d'écran lexpress.mg
© Capture d'écran lexpress.mg
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Les services de lutte contre la corruption à Madagascar n'ont pas le temps de chômer. En plus, des trafics de bois précieux, de pierres fines et les achats de voix organisés par les politiques ou les fonctionnaires de tous les services qui ferment facilement les yeux sur la législation, ils doivent désormais s'inquiéter du devenir des saisies de drogues. 
Ce jeudi 23 mai 2019, ils assistent à une banale destruction de saisie d'héroïne. Les 21 kg avaient été saisis en octobre 2018, à l'aéroport international d'Ivato, dans les bagages de deux Béninois.
 

Les douanes malgaches n'ouvriront pas d'enquête


Avant de procéder à l'opération, les inspecteurs demandent que le produit soit testé. Cette première analyse se révélant négative, les agents ont alors demandé un second test. Celui-ci a confirmé que les inspecteurs de la PAC et les douaniers étaient face à de la poudre, mais en aucun cas d'héroïne écrit lexpress.mg.
Que sont devenus les 21 kg ?
Les douanes ont signalé qu'elles n'ouvraient pas d'enquête, en revanche, la PAC devrait rapidement se saisir de ce dossier qui fait désordre.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play