publicité

Réchauffement des relations entre la France et Madagascar

De passage dans la Grande île pour rencontrer ses concitoyens exilés, Richard Yung, sénateur représentant les Français hors de France, a confirmé à nos confrères de l'Express de Madagascar, l'intention des deux pays de renouer les liens distendus. 

© Capture d'écran soacar
© Capture d'écran soacar
  • Par Fabrice Floch
  • Publié le
Madagascar, grande voisine dans l'océan Indien et ancienne colonie française, coopèrent ces dernières années avec d'autres pays que la France. L'un, des principaux acteurs, est la Chine. Elle apporte, les fonds, achète le sol et le sous-sol contre des infrastructures.
De fait, les relations diplomatiques et économiques avec l'Hexagone sont devenues nettement moins importantes.
Richard Yung, sénateur représentant les Français hors de France, a profité de son séjour sur l'île rouge pour annoncer l'intention des deux pays de se rapprocher. 
Richard Yung, sénateur repésentant les Français hors de France © Wikipédia
© Wikipédia Richard Yung, sénateur repésentant les Français hors de France

 

L'insécurité est la principale inquiétude des Français installés à Mada


"En dix ans, le nombre de Français a diminué de 3 à 4 000. On compte désormais, 22 à 23 000 franco-malgaches, contre près de 30 000 avant 2009", pour le sénateur l'une des principales causes est l'insécurité, "Je pense que la crise politique et le climat de violence font qu'un certain nombre de Français, surtout de familles ne se sentent pas très à l'aise et préfèrent s'en aller. J'espère que le nouveau climat, qui est en train de se développer, après l'élection du nouveau Président sera propice au retour dans la Grande île, des Français. Le Fond Africain de Développement est à nouveau ouvert pour venir soutenir les investissements à Madagascar".
 

Andry Rajoelina invité en France

 

Pour Richard Yung, aucun doute, l'arrivée à la présidence d'Andry Rajoelina, transforme la vision des relations entres les deux Etats : "Clairement, la coopération entre la France et Madagascar va se développer de façon plus forte. Le président Rajoelina est invité officiellement pour une visite à Paris et les échanges entre les ministères des affaires étrangères vont s'intensifier". Dans cet entretien, le représentant du Sénat a également abordé les difficultés que rencontraient les acteurs économiques Français quand, par le passé, ils signaient des contrats : "Dans un certain nombre de cas, des accords passés, n'avaient pas été respectés", sans oublier les gros problèmes de corruption écrit lexpressmada.com

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play