publicité

Neuf policiers blessés, dont un grièvement, lors d'une nouvelle nuit de violences [SYNTHESE]

Quatrième nuit de violences urbaines à La Réunion. Neuf policiers ont été blessés dont un grièvement lors d'affrontement au Chaudron à Saint-Denis. Des commerces ont à nouveau été vandalisés, et des voitures incendiées, malgré le couvre-feu mis en place par la préfecture. 

Une nouvelle nuit de violences à La Réunion. © IMAZ PRESS
© IMAZ PRESS Une nouvelle nuit de violences à La Réunion.
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Réveil difficile ce mercredi matin encore à La Réunion. L’île a connu une nouvelle flambée de violences nocturnes. 
 

Policiers blessés

A Saint-Denis, des affrontements ont éclaté entre jeunes et forces de l’ordre. Neuf policiers ont été blessés dont un grièvement. Une grenade a explosé accidentellement dans un véhicule de police. Un policier du GIPN a alors eu la main droite arrachée. Grièvement blessé, il a été transporté à l’hôpital de Bellepierre. 
 

Le Score Chaudron pris pour cible

Au Chaudron, le magasin Score a été pris pour cible par des casseurs. Un incendie s’est déclaré. Le supermarché a été vandalisé. D’autres commerces auraient été vandalisés, notamment en bas de la Rivière. 

Dans le quartier Vauban, le face à face entre forces de l’ordre et jeunes a aussi duré une partie de la soirée. 
 
Une nouvelle nuit de violences à La Réunion. © IMAZ PRESS
© IMAZ PRESS Une nouvelle nuit de violences à La Réunion.
 

Incendie au Port

Au Port, les tensions étaient très vives également. L’hélicoptère de la gendarmerie a survolé la ville à plusieurs reprises. Un important incendie a eu lieu au niveau du rond point du Sacré-Coeur au Port, près du centre commercial Jumbo. Le feu a pris vers 19h dans un chapiteau rempli de jouet de Noël, situé à l'extrémité du parking, du côté de la 4 voies, et à une cinquantaine de mètres des nouveaux magasins du Cap Sacré Coeur. Les panneaux photovoltaïques de la toiture du parking et deux grues ont brûlé. 

Au Port toujours, un journaliste de Réunion La 1ère a été agressé. Son matériel a été volé. 
 
Une nouvelle nuit de violences à La Réunion. © IMAZ PRESS
© IMAZ PRESS Une nouvelle nuit de violences à La Réunion.
 

Des renforts

Des incendies ont aussi eu lieu à Saint-André dans l’Est. Des véhicules ont aussi été incendiés dans plusieurs communes de l'île. Cette nouvelle nuit de violence s’est déclarée alors que le préfet de La Réunion a ordonné un couvre-feu entre 21h et 6h ce matin. Un couvre-feu qui n’a donc pas été respecté car de nombreuses personnes étaient encore dans les rues cette nuit.  

Des renforts de gendarmes mobiles en provenance de Strasbourg vont arriver à La Réunion.
 

La Réunion à l'arrêt

Ce mercredi, tous les établissements scolaires de l'île restent fermés. Les administrations également. Les bus ne circulent pas. Les bureaux de Poste sont fermés, les collectes de déchets n'ont pas lieu. La Réunion reste à l'arrêt aujourd'hui encore alors que de nouveaux barrages sont dressés en ce moment sur les axes routiers par les gilets jaunes pour une cinquième journée de blocage. 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play