réunion
info locale

La doyenne de Saint-Philippe, Hélène Tonru, fête ses 107 ans

société saint-philippe
Hélène Tonru fête ses 107 ans à Saint-Philippe
Hélène Tonru fête ses 107 ans à Saint-Philippe. ©Michelle Bertil
A 107 ans, Hélène Tonru fait partie des centenaires de La Réunion. La doyenne de Saint-Philippe est née en 1912 et fête son anniversaire ce samedi 10 août. Son secret : le travail, le célibat et les fraises Tagada. Le maire de la commune lui a rendu visite. 
 
Elle a connu les deux guerres mondiales et l’arrivée de la télévision. Hélène Tonru fête ce samedi 10 août, ses 107 ans. Elle est née en 1912 et a grandi à Basse-Vallée. Depuis une quinzaine d’année, elle vit à Saint-Philippe où sa cousine, Denise, veille sur elle. Pour son âge, Hélène se trouve plutôt "gayar" et n'est jamais malade. Ce samedi, elle est entourée de ses proches pour souffler ses bougies. 

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Depuis qu’elle a passé le cap des cent ans, Hélène reçoit chaque année pour son anniversaire la visite du maire de la commune. Ce samedi matin, Olivier Rivière est venu lui souhaiter son anniversaire avec un bouquet de 107 roses. "C’est toujours avec émotion que je lui rends visite", confie le maire.
  

Une résidence à son nom

Hélène est bien connue à Saint-Philippe. Elle est la doyenne de cette commune de 5 200 habitants. Une résidence pour personnes âgées porte son nom. Elle l'a inaugurée il y a deux mois.
La résidence pour personnes âgées "Hélène Tonru" à Saint-Philippe.
La résidence pour personnes âgées "Hélène Tonru" à Saint-Philippe. ©Michelle Bertil
 

Le chant et les fraises Tagada

Hélène Tonru est l’aînée et la seule fille d’une famille de cinq enfants. En grandissant, elle s’est occupée de sa mère. Hélène ne s’est pas mariée et n’a pas eu d’enfant.

A 107 ans, Hélène conserve un caractère bien trempé et ne se laisse pas faire. Son péché mignon : les fraises Tagada. Son plaisir : le chant. De temps en temps, elle se laisse aussi tenter par un petit verre de vin blanc. Selon elle, c'est "le travail et le célibat" qui l'ont maintenu en si belle forme.
 
Publicité