réunion
info locale

Jean-Hugues Ratenon appelle les élus locaux à l’action ou à la démission

politique
Jean-Hugues Ratenon 071018
©Olivier de Larichaudy (Réunion la 1ère)
Chômage de masse et durable, mal-logement, pouvoir d'achat en berne, au sein de la classe politique, le constat semble assez largement partagé, alors pourquoi ne pas agir collectivement ? C’est la proposition qu’a formulé Jean-Hugues Ratenon, ce dimanche.
 
Face à une cinquantaine de militants réunis devant la préfecture de Saint-Denis, le député de la France Insoumise a lancé un appel à la désobéissance républicaine, ce dimanche 7 octobre. L’action ou la démission ! Tel est, l’ultimatum lancé par Jean-Hugues Ratenon à l’ensemble de la classe politique locale.
 

L’action à travers l’union…


Le député France Insoumise invite les élus réunionnais, tous mandats et sensibilités confondus, à mettre de côté les logiques de partis et le carriérisme, pour former une union sacrée et ainsi obtenir de l’Etat un plan de rattrapage en phase avec les besoins du territoire.

Pour y arriver, Jean-Hugues Ratenon a donc choisi d’opérer un électrochoc. D’abord avec ce projet « île morte », soit la  fermeture généralisée des mairies, et collectivités le temps d’une journée. Le député de la 5ème circonscription exhorte élus et syndicats à se réunir pour arrêter une date dans les semaines à venir.
 

… ou la démission


Autre idée, tout aussi symbolique mais plus radicale, cet appel à la démission en bloc des représentants du peuple,  faute d’être entendus depuis des années sur les mêmes problématiques, tous sont conviés à rendre leurs écharpes en même temps au préfet de La Réunion.

Jean-Hugues Ratenon n’exclut d’ailleurs pas de démissionner seul, à condition précise-t-il que ce geste fasse sens et soit utile à la population.
 

Interview Jean-Hugues Ratenon

Publicité