publicité

Des paillotes de l’Hermitage devront être démolies totalement et deux partiellement

Dans l'affaire des paillotes de l'Hermitage, le tribunal administratif a rendu de nouvelles décisions, ce lundi 5 novembre. Des restaurants de plage devront disparaître totalement et deux devront détruire leur terrasse.

© Réunion la 1ère
© Réunion la 1ère
  • Réunion La 1ère
  • Publié le
Le tribunal administratif a tranché. Il estime que les paillotes se trouvent bien sur le domaine public maritime (DPM). Des restaurants n’étaient pas encore fixés sur leur sort. Ce lundi 5 novembre, le tribunal administratif a rendu ses décisions concernant des restaurants de plage.
 

Restaurants détruits

Comme le Coco Beach, Le Loca Plage et Mivéal devront libérer l’espace, démolir leurs installations et remettre les lieux en état. Elles encourent 100 euros par jour de retard. Même peine pour la SARL La Mama concernant la parcelle pour l'exploitation du restaurant "La Marmite", selon la décision du tribunal administratif. 
 

La Bobine et le K’Banon devront détruire leur terrasse

Le restaurant La Bobine devra lui détruire sa terrasse en partie. Il écope d’une amende de 1 500 euros.

Vendredi dernier, le tribunal administratif avait rendu ses premières décisions concernant deux des six restaurants de plage de l’Hermitage. Dans un délai d’un mois, les gérants du "K’Banon" doivent eux aussi démanteler leur terrasse et payer 1 500 euros d’amende. Le Coco Beach lui devait être totalement détruit.
 

Et maintenant ? 

Les propriétaires des paillotes devraient s’exprimer dans les jours qui viennent. Ils pourraient décider de faire appel de cette décision devant la Cour d’administrative de Bordeaux.
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play