Piton de la Fournaise : le front est à 1 400 m d'altitude

environnement
Volcan une 12 février 2020
©Julien Gouilloux
L'éruption débutée, le 10 février 2020 à 10h50, continue. Le front de lave a été localisé à 1 400 mètres d'altitude. Les images satellites ont permis de mettre au jour un champ de lave sur la partie haute du cône terminal. Les fissures de 2019 se sont rouvertes et alimentent la nouvelle éruption.
L'intensité de l'éruption, débutée le 10 février 2020 en fin de matinée, se poursuit derrière l'épaisse couverture nuageuse. Sous le manteau, la Fournaise réserve son lot de surprises qui ont été révélées par la cartographie réalisée par satellite grâce à l'université de Clermont-Auvergne. Le front de lave est descendu rapidement. Il est désormais à 1 400 mètres d'altitude. Le débit de surface était estimé à 10 m3 seconde, ce mardi 10 février 2020 vers 15h45.
Eruption 1 12 février 2020
©Julien Gouilloux

Les fissures de 2019 approvisionnent l'éruption de 2020


Cette radiographie du piton a également permis de découvrir un champs de lave, juste au-dessus du cône éruptif. Il est également apparu que les fissures du 18 février et du 11 juin 2019 se sont rouvertes les spécialistes précisent sur le site de l'Observatoire : "Cette localisation montre que le dike ("conduit superficiel s’enracinant dans un réservoir et permettant l’acheminement du magma en surface") qui a alimenté cette éruption a repris en partie en profondeur un "chemin" déjà ouvert lors des précédentes éruptions, expliquant la rapidité que le magma a mis pour atteindre la surface".
Eruption 2 12 février 2020
©Julien Gouilloux
Eruption 3 12 février 2020
©Julien Gouilloux
Eruption 4 12 février 2020
©Julien Gouilloux

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live