Le plan Pétrel prend enfin son envol

emploi
Plan Pétrel
©Adjaya Hoarau
Une quinzaine de Réunionnais ont signé ce matin un contrat dans le cadre du plan Pétrel. Ce dispositif vise à permettre à des habitants de quartiers prioritaires d'être embauchés en emplois francs, autrement dit sans charge pour les entreprises
Un moment important pour une quinzaine de Réunionnais qui ont pu signer ce matin les premiers contrats du "Plan Pétrel" (priorités et rassemblement pour l’emploi local) à La Réunion. Jacques Billant, le préfet de La Réunion a rappelé les grandes lignes de ce dispositif. Certains des bénéficiaires attendaient ce contrat depuis 5 ans. Le dispostif "emplois francs" fait partie des 20 mesures du plan Pétrel annoncé par Emmanuel Macron en octobre 2019. 
Plan Pétrel
©Adjaya Hoarau
 

Les emplois francs, un intérêt financier pour l'employeur


Le Président de la République a voulu la mise en place de ce plan pour, selon ses termes  « aller chercher ceux qui sont loin de l'emploi ». C'est pour cela qu'il s'adresse aux habitants des quartiers dits « politique de la ville » ou aux personnes issues d'un parcours d'insertion tel que la Garantie jeune, l'Ecole des Dalons ou encore le RSMA. 

L'employeur qui décide d'embaucher dans le cadre de ce dispositif ne paiera pas de charges et bénéficiera même d'un accompagnement de 7.000 euros pour la signature d'un CDD et 15.000 euros pour un CDI. Ce type de plan n'est pas novateur, il était déjà expérimenté chez nous et il en existe ailleurs en France mais pour Emmanuel Macron, sa version réunionnaise est je cite « boostée » compte-tenu du montant des aides. 

(Re)voir le reportage d'Henry-Claude Elma et Philippe Hoarau: 
 
©reunion







 
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live