Port du masque obligatoire partout dans l’Ouest,… : le point sur les mesures

coronavirus
Port du masque obligatoire dans l'Ouest
Dans le centre-ville de Saint-Paul, le port du masque est respecté. ©Philippe Hoareau
Le port du masque est obligatoire dans toutes les rues des communes de l’Ouest à partir d’aujourd’hui. Pour le reste de l’île, la préfecture a dressé une liste des espaces publics où il est également nécessaire de le porter. Petite piqûre de rappel sur les mesures en vigueur
L’accélération de la propagation du virus dans l’île a amené les autorités à prendre des mesures. Dans l’Ouest de l’île, les communes du TCO ont harmonisé leur politique de lutte contre le Covid-19 en instaurant ni plus ni moins le port du masque obligatoire sur l’ensemble de leur territoire.

On ne peut donc plus circuler sans masque au Port, à La Possession, à Saint-Paul, à Trois-Bassin et à Saint-Leu. Les arrêtés municipaux dressés par les communes prennent effet à partir de ce lundi 24 août et cela jusqu’au dimanche 6 septembre prochain.

Dans le centre-ville de Saint-Paul, ce matin, notre journaliste Delphine Poudroux a pu constater que la consigne était massivement respectée. Les personnes interrogées indiquaient comprendre la nécessité de ces précautions sanitaires face à la flambée du nombre de cas positifs de Covid-19.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
A partir d'aujourd'hui, le port du masque est obligatoire dans toutes les communes de l'Ouest


Les maires des communes du TCO ont également annoncé être prêts à mettre des locaux à disposition de l’ARS pour l’ouverture de centres de dépistage. Au Port, par exemple, Olivier Hoarau l’a proposé d’en installer un au gymnase de la Rivière des Galets.
 

Ailleurs, le port du masque reste obligatoire dans les lieux fréquentés


A cela s’ajoutent donc les mesures annoncées par le préfet Jacques Billant. Toute personne âgée de onze ans ou plus doit porter un masque de protection dans les marchés forains de plein air, dans les transports publics et scolaires et aux abords des établissements scolaires, d’enseignement supérieur et des crèches dans l’ensemble des communes de l'ile.

Dans l’arrêté préfectoral en vigueur depuis samedi 22 août, l’obligation de porter le masque est étendu à de nouveaux secteurs de l’île jusqu’au 13 septembre prochain. Il s’agit de quartiers, de rues et de places publiques habituellement très fréquentés à Saint-Denis, Saint-Pierre, Sainte-Marie, Bras-Panon, Saint-Pierre, Petite-Île, Salazie ou encore à Cilaos.

Les rassemblements de plus de 10 personnes sont également interdits dans les espaces verts, les aires de loisirs, les parcs, les jardins, les aires de pique-nique aménagées, les plages et tout autre site utilisé à cet usage.
 

La pratique et les manifestations sportives sont interdites


La pratique de sports collectifs et de combat sont interdits, y compris dans les écoles, les collèges, les lycées et les établissements d’enseignement supérieur. Cette interdiction concerne toutes les formes de pratique : l’animation, les entraînements, les compétitions, les rencontres et toutes autres formes de manifestations.

La préfecture a indiqué que le non-respect des mesures de cet arrêté pourra faire l'objet d'une amende. La violation de ces mesures à plus de trois reprises dans un délai de trente jours, est sanctionnée de six mois d’emprisonnement et de 3 750 € d’amende ainsi que de la peine complémentaire de travail d’intérêt général.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live