réunion
info locale

La position de l’Eglise de La Réunion sur l’avortement

société
201611223 Foetus
©capture d'écran Youtube
Le Pape François a donné à tous les prêtres la possibilité d’accorder l’absolution de l’avortement. Elle était soumise autrefois à une décision de l’évêque de chaque diocèse.

L’évêque de La Réunion, Monseigneur Gilbert Aubry  avait déjà donné son accord. « J’avais donné l’autorisation aux prêtre d’absoudre le péché  d’avortement en soulignant l’importance de la vie. »
Il ne s’agit pas de condamner les femmes qui ont avorté, mail il ne faut pas non plus banaliser l’avortement.

En augmentation
 
Le nombre d’avortement est en augmentation à La Réunion.
En 2013, 4555 avortements avaient été comptabilisés, soit  206 de plus qu’en 2010.
Les femmes qui viennent au planning familial pour demander une interruption volontaire de grossesse sont de plus en plus jeunes. Ce qui laisse penser que l’IVG est considérée comme un moyen de contraception, alors que sur le plan psychologique et personnel l’IVG laisse des traces.

Le père François Glenac, de la paroisse de Sainte-Marie, estime à une vingtaine le nombre de femmes venant demander en confession, l’absolution de l’avortement chaque année.
 
En images avec Henry-Claude Elma, Daniel Fontaine et Hamada Bourra.
©reunion


Publicité