Pour freiner la circulation du Covid-19 à Saint-Benoît, le maire ferme bars et débits de boissons dès 18h

coronavirus saint-benoît
Patrice Selly, maire de Saint-Benoît, et président de la CIREST.
Patrice Selly, maire de Saint-Benoît, et président de la CIREST. ©Imaz Press
Le maire, Patrice Selly, annonce la fermeture, dès mercredi 9 décembre, des bars et débits de boisson de Saint-Benoît, dès 18h. La commune fait face à une hausse inquiétante du nombre de cas de Covid-19.
La situation est critique à Saint-Benoît. Pour freiner la circulation du coronavirus dans la commune, le maire, Patrice Selly, annonce la fermeture, dès demain, mercredi 8 décembre, des bars et débits de boisson de Saint-Benoît, de 18 heures à 7 heures du matin.

Ces fermetures seront en vigueur du lundi au dimanche, jusqu’au 20 décembre prochain. Depuis plusieurs semaines, le nombre de cas augmente à Saint-Benoît, de manière "préoccupante", selon le maire de la ville, qui s'est exprimé sur sa page Facebook. 
  

Vers couvre-feu et confinement ?

"Si la situation continue de se dégrader dans les prochains jours sur la commune, nous allons tout droit vers une mesure de confinement, précédé d’une mesure de couvre-feu, qui pourrait être prise directement par le préfet dès la semaine prochaine", prévient Patrice Selly.
 

Le taux d’incidence explose

Ce mardi, l’Agence Régionale de Santé a communiqué ses derniers chiffres aux maires de l’île. A Saint-Benoît, le taux d’incidence dépasse désormais 150 pour 100 000 habitants. "Certains quartiers de Saint-Benoit sont plus touchés que d’autres, remarque Patrice Selly, qui affirme qu’un "quartier affiche un taux d’incidence de 500 pour 100 000 habitants".

Dans ce contexte, le maire a décidé de fermer dès demain, mercredi 9 décembre, les bars et débits de boissons. "Cette mesure est importante, car les bars et les débits de boissons sont des lieux de rassemblement important autour desquels des comportements irresponsables ont lieu, remarque Patrice Selly. Certains n’y respectent pas le port du masque et sont rassemblés à plus de six personnes. Nous sommes contraints d’agir".
 

Distribution de masques et dépistages

En concertation avec l’ARS, la ville a aussi décidé de faire des actions de prévention pour inciter au respect des gestes barrières dans certains quartiers de Saint-Benoît. La mairie va en place une distribution de masques chirurgicaux, fournis par la CIREST, par le biais des bailleurs sociaux, des associations et du CCAS.

Dans les prochains jours, la ville va installer des centres de dépistages dans plusieurs quartiers de la commune, mais aussi dans deux établissements scolaires.

Par ailleurs, dès ce soir, des contrôles des forces de l’ordre seront renforcés avec des patrouilles pour s’assurer du respect des gestes-barrière.
 

Appel à la responsabilité

"Cette situation est inquiétante à quelques jours des fêtes de fin d’année", ajoute Patrice Selly qui demande à chacun de "prendre ses responsabilités".