réunion
info locale

Choose Réunion officialise l’union avec l’Inde

économie saint-denis
Ministre des Affaires extérieures de l'Inde, Vellamvelly Muraleedharan
Vellamvelly Muraleedharan est un homme politique indien et le huitième président du parti Bharatiya Janata au Kerala. Il est actuellement ministre d'État aux Affaires extérieures, ministre d'État aux Affaires parlementaires et membre du Parlement à la Rajya Sabha, la chambre haute du Parlement indien ©Jean-Régis Ramsamy (Réunion la 1ère)
Le forum « Choose Réunion » s’est tenu mercredi à la Nordev en présence de Vellamvelly Muraleedharan, ministre indien des Affaires extérieures. Un rendez-vous essentiel dans le calendrier chargé du président de la République qui a insisté sur sa volonté de développer l’axe indopacifique.
Mercredi, la Nordev accueillait, le Choose Réunion, un forum économique et politique essentiel dans la visite présidentielle. Au cœur des discussions, il était question du développement des relations indopacifique. L’Inde était représentée par son ministre d’Etat en charge des Affaires extérieures, Vellamvelly Muraleedharan. 

Le président de la République, Emmanuel Macron, a longuement insisté sur la nécessité de développer l’axe indopacifique lors du lancement du "Choose Réunion". "Tous les acteurs économiques de la zone sont conscients que c’est « l’espace stratégique » de demain", a-t-il déclaré en préambule, avant de résumer l’importance de cette relation à naître : "Nous avons une carte inédite à jouer" et de préciser, "la région indopacifique est l’épicentre du commerce maritime mondial. Elle est le carrefour du monde avec les câbles sous-marins, mais elle le sera encore plus demain, grâce à ses réserves halieutiques et les trésors de biodiversité qu’elle recèle".
 

Stratégie économique, développement durable, échanges


Pour le chef de l’Etat, le premier pilier de cette stratégie économique est la connectivité et les infrastructures ; le deuxième pilier est le développement durable sur les énergies, les villes durables, l'agro-écologie, le troisième est le renforcement des échanges humains, touristiques, universitaires, scientifiques.

Emmanuel Macron estime, par ailleurs, que la France est garante de la sécurité et la stabilité dans la zone. Lors de ce discours, devant les invités du "Choose La Réunion", le président de la République a fixé une ligne, mais n'a pas déterminé de calendrier ou d'objectif. Il a, juste, réaffirmé sa volonté de transformer l'île en "hub" de l'Océan indien. Des discussions ont et des rencontres informelles étaient organisées avec le ministre des relations extérieures de l’Inde pour peaufiner les pourtours de ces échanges. 
©reunion


 
Publicité