Nouvelle Entrée Ouest : un débat public est ouvert

transports saint-denis
Projet NEO
©Mairie de Saint-Denis
Le projet Néo prépare le Barachois de demain. L'ouvrage s'étendra de l'entrée Ouest de Saint-Denis jusqu'à la gare routière à l'Est. Reste à savoir à quoi il ressemblera. Pour cela, un débat public est ouvert, cinq projets sont proposés.
Le projet Nouvelle Entrée Ouest est porté par une co-maîtrise d’ouvrage, composée de la Région Réunion, la Ville de Saint-Denis et la CINOR. L’Etat participe également à son financement.
 

Un débat public en ligne et physique

Un débat publique est ouvert, en ligne pour que les citoyens donnent leurs visions du Barachois de demain. A proximité des canons, une "maison du débat" sera aussi ouverte du mercredi au samedi, à partir du mercredi 23 septembre 2020.

La présidente de la Commission Nationale du Débat Public, Chantal Jouanno, assure que l'avis des réunionnais sera bien pris en compte. A l'issu du débat, la Région, la mairie de Saint-Denis et la CINOR auront l'obligation de préciser les propositions qu'ils retiennent ou non.

(Re)voir Chantal Jouanno, la présidente de la Commission Nationale du Débat Public :
 
Direct Zoom Chantal Jouanno Pdte commission Nationale débat public
 

Cinq projets étudiés

Sur terre, sur mer, un tracé hybride, avec tunnel un tunnel long ou un tunnel court. Cinq projets sont à l'étude.
 
  • Le tracé "terre" impliquerait la construction d’une seule tranchée couverte d’une longueur inférieure à 300m en face de la Préfecture. La Route à l’Est serait transformée en boulevard urbain à 2x2 voies adossé à un espace dédié au transport en commun à 2 sens de circulation. L’accès au centre-ville par la rue Labourdonnais serait traité comme actuellement avec un carrefour à feux. 6 hectares d’espaces publics seraient réaménagés avec une esplanade majeure à l’Ouest. Coût estimé : 212M€
Tracé NEO 1
©Mairie de Saint-Denis
 
  • Le tracé « hybride » supposerait la construction de deux tranchées ouvertes et de trois tranchées couvertes de longueurs inférieures à 300m en gain partiel sur l’océan. Il se raccorderait sur la terre ferme au niveau de l’ancienne bibliothèque à l’Est. L’accès au centre-ville par la rue Labourdonnais serait alors repensé en surface et sans carrefour et aménagé en zone limitée à 30km/h. 14 hectares d’espaces publics seraient réaménagés avec 3 esplanades majeures (Place Général de Gaulle, DEAL, et ex-gare). Coût estimé : 348M€ HT
Tracé NEO 2
©Mairie de Saint-Denis
 
  • Le tracé « mer » signifierait également la mise en œuvre d’une succession de deux tranchées ouvertes et de trois tranches couvertes de moins de 300m. L’ensemble de l’infrastructure créée serait gagné sur l’océan et se raccorderait à l’Est au niveau du Pont Pasteur. Comme pour le tracé hybride, l’accès au centre-ville par l’Est serait aménagé en surface et sans carrefour et apaisé. 16 hectares d’espaces publics seraient disponibles avec 3 esplanades majeures comme pour le tracé hybride (Place Général de Gaulle, DEAL, et ex-gare). La zone située en face de l’ancienne gare serait plus étendue que pour le tracé précedent. Coût estimé : 387M€ HT
Tracé NEO 3
©Mairie de Saint-Denis
 
  • Le tracé « long » d’une longueur de 1,3km et pouvant être construit à une profondeur plus importante que le tracé «court», il permettrait une meilleure intégration urbaine, de plus grandes possibilités d’aménagement et une meilleure gestion des circulations. Cette solution présenterait des impacts environnementaux moindres avec uniquement une intervention limitée à quelques arbres du square Labourdonnais. Le raccordement des voies à l’Est serait plus simple. Coût estimé : 541M€ HT
 
Tracé NEO 4
©Mairie de Saint-Denis
 
  • Le tracé « court » avec un tunnel plus court (1 km) présente le tracé le plus direct mais le moins profond ce qui rendrait sa réalisation plus complexe. Tracé nécessitant, en complément du «tracé long», de réaliser des protections maritimes au niveau du Pont Pasteur, il nécessite de conserver des voies en surface et ne permet pas de gérer de manière satisfaisante les échanges vers le Sud. Les travaux sur la partie Est seraient complexes. Coût estimé : 453M€ HT
Tracé NEO 5
©Mairie de Saint-Denis

(Re)voir le reportage de Marie-Ange Frassati et Willy Thévenin :
 
Aménagements de la Nouvelle Entrée Ouest : la consultation du public démarre aujourd’hui

Pour la zone piétonne du Barachois, plusieurs aménagements sont possibles : un bassin de baignade pour retrouver l’accès à la mer, des aires de jeux et de sport, l’aménagement de nouvelles activités commerciales (restauration, bar ou boîte de nuit).
 
Fonctions urbaines NEO
©Mairie de Saint-Denis

Quelle que soit la solution retenue, le Nouveau Pont sur la Rivière Saint-Denis - actuellement en travaux, serait réutilisé et adapté pour accueillir les nouvelles voies. Les aménagements en surface prévus près de la préfecture, eux, seraient conservés en l’état.
 
La livraison de Nouvelle entrée ouest est prévue au plus tard pour 2030.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live