Trop peu de voyageurs testés à J+7, Ericka Bareigts demande un port du masque obligatoire à l'extérieur jusqu’à mi-septembre

coronavirus saint-denis
Ericka Bareigts à la conférence de presse
Ericka Bareigts est favorable au port du masque obligatoire à l’extérieur jusqu’à mi-septembre. ©Indranie Pétiaye
La maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts annonce qu’elle est favorable au port du masque obligatoire à l'extérieur, dans toute l’île, jusqu’au 20 septembre. Elle déplore que 70 % des voyageurs de retour de l’Hexagone ne se fassent pas tester à J+7.
Lors d’une conférence de presse, la maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, annonce ce mardi 11 août, qu’elle est favorable au port du masque obligatoire partout à La Réunion, jusqu’à la fin du mois de septembre.
 

Un port du masque obligatoire à l’extérieur jusqu’à fin septembre

"Je suis favorable au port du masque obligatoire partout à La Réunion, mais limité dans le temps et dans l’espace, explique Ericka Bareigts. Le port du masque pourrait être obligatoire jusqu’à fin septembre, pas partout, mais dans les lieux où il y a une forte concentration de personnes. Par exemple dans la rue commerciale de Saint-Denis, ou les rues piétonnes de Saint-Pierre".

Retrouvez ici la conférence de presse de la maire de Saint-Denis :  

Le problème des retours de vacances

Selon la maire de Saint-Denis, "il faut faire preuve de vigilance car les données internationales et nationales ne sont pas bonnes". La période de vacances scolaires se termine dans l’île et Ericka Bareigts craint le retour des Réunionnais. "Ils sont partis en vacances, arrivent de l’Hexagone et d’autres pays et sont susceptibles d’être porteurs du virus", met en garde la maire de Saint-Denis qui déplore le peu de passagers qui se font dépister à J+7.
 

70 % des voyageurs ne se font pas tester à J+7

"Il y a l’obligation de faire un test au départ, mais pas d’obligation de le faire à J+7 ici à La Réunion, rappelle la maire. C’est tout le problème, car aujourd’hui 70 % des voyageurs qui rentrent à La Réunion ne se font pas dépister à J+7".
 

Ce n’est pas raisonnable du tout ! S’il vous plait, faites-vous tester, mettez un masque, maintenez les gestes barrières et ne sortez pas pendant sept jours, pour vous protéger, protéger vos familles et La Réunion

Ericka Bareigts


Pourtant, ces dépistages à J+7 sont faisables au centre Covid-19 du petit Stade de l’Est à Saint-Denis. "La priorité est que les gens n’échappent pas au test", explique la maire de Saint-Denis qui veut développer encore des lieux de tests. Selon elle, c’est parce que les voyageurs ne se font pas suffisamment tester que "le port du masque doit être obligatoire jusqu’au 20 septembre, afin d’inclure la période d’incubation du virus".

Regarder les précisions d'Ericka Bareigts : 
Port du masque à Saint-Denis : Ericka Bareigts donne sa position
 

Un plan ORSEC-COVID

Dans son dernier avis du 27 juillet, le Conseil scientifique préconise de se préparer maintenant pour anticiper un retour du virus. Le Conseil estime que les vingt premières villes de France doivent se mobiliser. Avec ses 148 000 habitants, Saint-Denis est la vingtième ville la plus peuplée de France. Dans son rapport, le Conseil recommande aux autorités locales de mettre en place des plans d'action, et de généraliser le port du masque.

"Je ne veux pas confiner Saint-Denis", rassure Ericka Bareigts. "Le but est de pouvoir aider les autorités sanitaires pour protéger la santé des Réunionnais et des Dyonisiens". La maire de Saint-Denis demande la mise en place d’un plan ORSEC-COVID. "Comme pour les cyclones, nous devons travailler sur un dispositif qui nous permette de réagir rapidement", poursuit Ericka Bareigts qui demande aussi à ce que ce plan ORSEC COVID s’applique avec des intensités différentes selon les villes.

Après avoir donné son avis sur ces différents sujets au préfet de La Réunion, Jacques Billant, Ericka Bareigts attend désormais des décisions. D’autres maires sont aussi consultés par la préfecture. L’élue de Saint-Denis espère aussi rencontrer le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, qui sera en visite à La Réunion le 17 août prochain.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live