Saint-Paul : un premier cluster à Cambaie, un cas à la mairie et un autre à l'école de Villèle

coronavirus
Mairie de Saint Paul
Mairie de Saint Paul ©Imazpress Reunion
La commune de Saint-Paul est confrontée à ses premiers cas de Covid-19. Vendredi, la mairie a été fermée à cause d'un cas détecté au cabinet de la maire. Aujourd'hui, un premier cluster est signalé à Cambaie, et un autre cas conduit la commune à suspendre l'accueil périscolaire à l'école de Villèle.

Ce soir, parmi les quatre nouveaux foyers de contamination confirmés par la préfecture et l'Agence régionale de santé, l'un d'eux concerne la commune de Saint-Paul.

La mairie indique ce soir dans un communiqué qu'il s'agit du premier cluster détecté sur son territoire. Il a été localisé dans la zone de Cambaie, apprend-on encore.

Regarez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Covid-19 : Un premier cluster à Saint Paul

Jeudi soir, la commune avait déjà été confrontée à un cas positif au sein-même du cabinet de la maire. "Nous avons tout de suite souhaité nous inscrire dans une démarche proactive et de prévention et c’est dans ce cadre que nous avons alerté le sous-Préfet et sollicité l’ARS", indique Huguette Bello.
 

Ouverture prochaine d'un centre Covid ?


"Nous avons ainsi demandé à l’Agence Régionale de Santé d’établir les opérations de tracing et, le cas échéant, la mise en isolement pendant la période définie par l’ARS".

C'est ainsi que l'hôtel de ville a fait l'objet d'une fermeture exceptionnelle vendredi matin. "Ce dispositif répond à la fois à une volonté de notre part, non seulement de prévention et de transparence, mais également de nous inscrire dans le cadre du protocole tel qu’il est défini par les autorités compétentes", poursuit Huguette Bello.

La maire de Saint-Paul indique par ailleurs travailler activement depuis plusieurs semaines à l’ouverture d’un centre COVID sur le territoire. Ce dernier ouvrira ses portes cette semaine. "La situation nous montre qu’il est urgent qu’il puisse être rapidement opérationnel".
 

L'accueil périscolaire suspendu à l'école de Villèle


C'est dans ce contexte qu'elle annonce également qu’une éducatrice des activités périscolaires travaillant sur l’école primaire de Villèle a été testée positive aujourd'hui.

En conséquence, l’accueil périscolaire sur cette école est suspendu pendant 2 semaines. Seuls, les enfants ayant participé à ces activités ont été mis en quatorzaine par l’ARS.

"Nous tenons à informer les parents des élèves de l’école primaire de Villèle que celle-ci reste ouverte", précise encore la maire.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live