Saint-Paul: le prédateur sexuel présumé en garde à vue

violence saint-paul
Hopital Gabriel Martin Saint-Paul
©CHGM
Le prédateur sexuel présumé est sorti de l'hôpital ce mardi après-midi et a été ensuite placé en garde à vue au commissariat de Saint-André. Le jeune homme recherché depuis plusieurs semaines par les policiers demandait aux jeunes filles de poser seins nus devant son appareil photo.
L'homme se faisait passer pour un photographe. Il traquait ses victimes sur Internet via Facebook et l'application Messenger. A chaque rencontre, ll leur demandait des photos dénudées et une fois les clichés dans la boîte, il menaçait de les diffuser sur les réseaux sociaux pour obtenir des faveurs sexuelles comme des fellations.

Deux de ses victimes, l'une vit à Saint-André, l'autre à Saint-Joseph ont porté plainte contre lui pour viol. Les policiers qui ont réussi à l'identifier ont tenté de l'interpeller ce lundi du côté de la Saline mais en les apercevant, le trentenaire a tenté de se trancher la carotide à l'aide d'un couteau. Il a été évacué en urgence vers l'hôpital Gabriel Martin de Saint-Martin. 

Les policiers ont saisi chez le violeur présumé tout son matériel informatique pour trouver d'autres victimes. Selon les premiers éléments de l'enquête, le disque dur contenait des photos de jeunes proies potentielles toutes âgées de 15 à 17 ans. 

Le sérial-violeur, c'est ainsi que les policiers l'ont surnommé, est sorti du centre hospitalier Gabriel Martin de Saint-Paul. Il est actuellement en garde à vue au commissariat de Saint-André.