Saint-Philippe : du chocolat 100% péi et 100% bio

agriculture
Cacao péi chocolat 100% péi 100% bio 301220
©Laurent Pirotte

Un jeune agriculteur du Sud Sauvage a relevé le défi de réaliser des tablettes de chocolat péi. Des tablettes à base, entre autre, de Criollo, le cacao local, très recherché. Il les commercialise depuis un an, et le succès est au rendez-vous.

De l’arbre à la tablette, tout est péi. Franck Morel propose à la vente des tablettes de chocolat 100% péi et 100% bio. Le jeune agriculteur de 33 ans s’est lancé dans l’aventure il y a 2 ans.

Cacao péi chocolat 100% péi 100% bio 301220
©Laurent Pirotte

Une aventure lancée il y a 2 ans

Lorsqu’il rentre à La Réunion pour aider son père, Franck voit tout de suite le potentiel des cacaoyers plantés par son papa, Benoît. Criollo, le cacao péi, Forastero et Trinatario deviennent sa matière première.

Cacao péi chocolat 100% péi 100% bio 301220
©Laurent Pirotte

Le Saint-Philippois peaufine sa recette et prend des conseils auprès d’artisans chocolatiers de l’Hexagone et de l’étranger. A son retour du Salon du chocolat, Frank Morel se lance. De la récolte des cabosses, à la production des tablettes de chocolat, en passant par la mise en fermentation des fèves, tout est fait à La Réunion.

Cacao péi chocolat 100% péi 100% bio 301220
©Laurent Pirotte

Un cacao péi très recherché

Son bébé : un chocolat issu des fèves de Criollo, le cacao le plus recherché du monde. Il représente en effet moins de 5% de la production mondiale. Ces fèves sont très claires et donnent donc un chocolat de couleur claire, lui aussi. Clair comme du chocolat au lait, et pourtant cela n’en est pas. Franck réalise également des tablettes de Trinatario cru à 70% de cacao, comme celles de Criollo.

Le reportage de Réunion la 1ère.

Saint-Philippe : du chocolat 100% péi et 100% bio

Un chocolat péi très apprécié

Et sa jeune production est appréciée. Le succès est au rendez-vous, les retours des clients sont flatteurs. Le jeune agriculteur y est attentif et compte améliorer un peu plus encore ses produits au fil des années.

Son objectif : parvenir à proposer un produit " hyper fin, reconnu mondialement, peut-être même autant que la vanille de La Réunion ".

Les Outre-mer en continu
Accéder au live