publicité

Grand Raid 2018

rss

Sur les sentiers du Grand Raid Etape 5 : Marla / La Plaque

Une fois requinqués à Marla, qu’il faut impérativement quitter avant 23h30 dans la nuit de vendredi, les concurrents entament leur boucle du Cirque de Mafate.

© Loïs Mussard
© Loïs Mussard
  • Par Stéphane Pessin
  • Publié le
A commencer par les 5 kilomètres de l’ascension du Col des Bœufs et la traversée du cadre enchanteur de la Plaine des Tamarins.
 


La descente du sentier scout, très technique, et celle du lieu-dit La Plaque, qui l’est encore plus, constitue la difficulté majeure de cette cinquième étape. En 10 kilomètres les compétiteurs doivent dévaler 1260 mètres de dénivelé négatif. Un lieu stratégique où les écarts vont se creuser entre les coureurs expérimentés et ceux qui découvrent les lieux pour la première fois.
Les néophytes seront en effet partagés entre garder leur concentration pour assurer leurs pas ou s’émerveiller devant une végétation très variée. Plaisir des yeux avec la beauté des nombreuses orchidées épiphytes trouvant des branches conviviales comme supports, mais aussi les barbes de Saint-Antoine, les filaos d’altitude… Plaisir des oreilles aussi avec les chants des tecs-tecs malicieux. Plaisir moins partagé par les cuisses et les mollets, mis à rude épreuve tout au long du trajet.  
Pour nous accompagner, nous retrouvons les époux Clain, ainsi que Jean-Pierre Grondin. Rappelons que le Mafatais s’est hissé à la 7ème place au classement général en 2017 et qu’il a terminé 1er Réunionnais pour sa première participation à la Diagonale des Fous.   1 539 181 130

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play