La SEOR recherche des bénévoles pour sauver le Tuit-Tuit

écologie
Le Tuit Tuit en danger
©Réunion la 1ère (Archives)
Oiseau endémique de la Réunion, le Tuit-Tuit est en danger d’extinction. Aujourd'hui, seuls 41 couples sont confinés sur le massif forestier de la Roche-Ecrite. Le rat est son principal prédateur. La SEOR a besoin de renfort pour la prochaine dératisation des lieux et recherche des bénévoles. 
Le Tuit-tuit est en danger critique d'extinction. Sa population est aujourd'hui estimée à 41 couples, ce qui en fait un des oiseaux les plus rares au monde. Son espèce est localisé au seul massif forestier de la Roche-Ecrite sur une superficie de 12 km2. Le déclin du Tuit-Tuit à La Réunion s'explique en grande partie par sa principale menace, le rat. Un rongeur qui s'attaque aux œufs, poussins et femelles adultes au nid.
  

Des chantiers participatifs pour sauver le Tuit-Tuit


Afin d'enrayer son déclin, depuis 2003, des actions de contrôle du rat sur le massif sont menées par la Société d’Etudes Ornithologiques de La Réunion (SEOR). Des actions qui ont permis de multiplier par trois la population de Tuit-tuit en dix ans et d'étendre son aire de répartition sur le massif de la Roche Ecrite. 
Depuis 2017, la SEOR organise également des chantiers participatifs, ouverts à tous afin de dératiser les zones de reproduction de cette espèce. Des bénévoles arpentent ainsi les sentiers du massif de la Roche Ecrite afin de les dératiser et sauvegarder l'espèce. 
 

Appel aux bénévoles


Pour mener à bien la dératisation de la saison 2020, la SEOR recherche des bénévoles.
Pour cela, vous devez :
 
  • vous rendre disponible du 23 juin jusqu'au mois de septembre 2020 (semaine et week-end)
  • être capable de randonner même hors-sentier  

La SEOR rappelle qu'il est nécessaire de s'inscrire pour pouvoir participer à ces actions. Vous pouvez le faire via cette plateforme Alon Sov Nout Tuit-Tuit - Dératisation 2020.
Et pour toute demande d'information, n'hésitez pas à contacter la SEOR en écrivant à cette adresse mail: benevoleseor@gmail.com
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live