Seychelles : l'ambassade de France déconseille de venir

coronavirus
Vaccination de masse aux Seychelles Covid-19
70 000 Seychellois seront vaccinés contre la Covid-19 avant le 25 mars date de la réouverture des frontières ©Seychelles Nation

Les Seychelles font face à une troisième vague de covid-19. Le nombre de patients a subitement augmenté prenant au dépourvu des services de santé dont les moyens ne sont pas extensibles. L'archipel compte un peu moins de 96 000 habitants. Le taux d'incidence de diffusion du virus est estimé à 79%.

"Compte tenu du contexte sanitaire actuel, avec un taux d’incidence en forte hausse et des capacités médicales limitées, il est à ce stade fortement déconseillé de se rendre aux Seychelles", écrit l'ambassade de France sur sa page d'accueil. L'archipel situé au Nord de notre zone, dans l'océan Indien défraye la chronique mondiale depuis 48 heures et l'annonce de la fermeture des écoles et des commerces. 

Les chiffres affichés sont toujours à analyser en fonction du nombre d'habitants, des conditions de vie et des ressources financières du pays. Les Seychelles comptabilisent au recensement de 2020, 95 981 habitants. Selon les derniers relevés transmis par l'exécutif, ce jeudi, on enregistrait sur place 6 373 cas de contamintion et 28 décès. 

135 nouvelles personnes touchées par le virus chaque jour, soit une incidence estimée à 79%.

L'efficacité des deux vaccins interroge

 

Les Seychelles se sont appuyées sur l'AstraZeneca et le SinoPharm lors de sa vaste campagne de vaccination. L'archipel est l'un des pays qui présente le plus grand nombre de citoyens ayant déjà reçu deux doses. Selon les données recueillies par ourworldindata.org, le 3 mai 2021, 61% de la population seychelloise a bénéficié d'une vaccination complète.

Cette donnée jette le trouble. L'ensemble des observateurs étrangers comptent sur les vaccins pour enrayer la pandémie. 

Cette stratégie, doit-elle être remise en question ? Non, explique les spécialistes. L'Etat seychellois s'est appuyé l'AstraZeneca et le SinoPharm deux vaccins qui ne font pas l'unanimité. Par ailleurs, sur les patients actuellement traités 65% des malades n'ont pas été vaccinées et l'on ne dispose pas d'informations concernant l'état de santé des 35% des personnes positives, mais vaccinées.