réunion
info locale

A St-Denis et St-André, des jeunes manifestent contre la politique du gouvernement

manifestation
Des jeunes manifestent à Saint-Denis contre la politique du gouvernement.
Des jeunes manifestent à Saint-Denis contre la politique du gouvernement. ©Johanne Adamadorassy
Des jeunes ont barré la rue Léopold Rambaud à Saint-Denis ce mercredi après-midi. Ce matin déjà, une dizaine de jeunes a provoqué des embouteillages en bloquant un rond-point de Saint-André. Ils critiquent la politique du gouvernement, la hausse des prix du carburant et réclament du travail.
Des jeunes ont bloqué ce mercredi après-midi la rue Léopold Rambaud à Saint-Denis. Ils ont été rapidement délogés par les forces de l’ordre. Une quinzaine de policiers était mobilisée vers 14 heures pour libérer la route.
 

Des routes bloquées

Emploi et vie chère sont à l'origine de cette colère. Les jeunes dénoncent les augmentations des prix, notamment ceux des carburants. Ils réclament aussi du travail. Ce matin, ils avaient bloqué les routes dans le quartier des Camélias à Saint-Denis. Selon eux, "rien n'est fait pour les jeunes qui vivent aujourd'hui dans de mauvaises conditions". La route a été libérée un quart heure plus tard après une opération musclé des forces de l'ordre. Trois personnes auraient été interpellées. 
   

Blocage à Saint-André

Ce matin déjà, une dizaine de jeunes a bloqué le rond-point de la balance à Saint-André. Eux aussi réclamaient du travail. Cette manifestation spontanée a provoqué d’importants embouteillages au centre-ville. A Saint-André, les jeunes expliquent que leur mouvement s'inscrit dans le cadre de l'appel national à la mobilisation lancé pour le 17 novembre prochain, pour protester contre l'augmentation des prix des carburants partout en France. 
 
<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Des jeunes bloquent la rue Léopold Rambaud à St-Denis pour demander des emplois et protester contre les augmentations des prix <a href="https://twitter.com/hashtag/LaReunion?src=hash&
Des jeunes manifestent à Saint-André contre la hausse des prix des carburants. ©Jean-Paul Melade

Des jeunes bloquent la rue Léopold Rambaud à St-Denis pour demander des emplois et protester contre les augmentations des prix

Des jeunes bloquent la rue Léopold Rambaud à St-Denis pour demander des emplois et protester contre les augmentations des prix  

Des jeunes manifestent à Saint-André.
Des jeunes manifestent à Saint-André. ©Jean-Paul Melade


L’appel du 17 novembre

A La Réunion, comme partout en France, la colère monte face à l’augmentation des prix des carburants. Un appel à bloquer les routes le 17 novembre est relayé à grande vitesse sur les réseaux sociaux, et particulièrement sur Facebook.

"On a entendu le mouvement national qui se prépare, explique un jeune de 27 ans présent sur le blocage de Saint-André. La hausse des prix, les taxations du gouvernement, nous subissons trop de choses. Nous gagnons le SMIC, nous sommes taxés, endettés, pris à la gorge".

"Salaire, RSA, retraites, travailleurs, tout le monde est concerné", poursuit ce jeune manifestant qui explique vouloir organiser "un mouvement de contestation pacifique, comme en Guyane".
En mars 2017, ce département avait été paralysé pendant plus d'un mois par un mouvement social avec une grève générale et un blocage des routes. 
 

Rassemblement partout dans l'île

A La Réunion, l'appel au rassemblement du 17 novembre est lancé via les réseaux sociaux dans plusieurs communes de l'île. Les lieux et heures des manifestations sont précisés. Malgré la grogne montante, il est difficile pour l'heure de savoir qu'elle sera l'ampleur de cette mobilisation à La Réunion. 

Regardez le reportage de Laurent Pirotte et Alexandre Timar : 
©reunion

 


 
Publicité