Traitement, vaccin : vers la découverte de solutions contre la dengue ?

dengue
Une hausse des passages aux urgences et des formes graves de dengue cette année
Cette année, la dengue a provoqué une hausse des passages aux urgences et des formes graves de la maladie. ©Delphine Gérard
Des chercheurs de l’université flamande de Louvain ont mis au point un médicament contre la dengue, annonce, ce jeudi 7 octobre, la presse Belge. C’est une première mondiale. Il pourrait aussi y avoir un vaccin. Explications.

Ce jeudi 7 octobre, la presse belge annonce que des chercheurs de l’université flamande de Louvain ont mis au point un puissant médicament contre la dengue. C’est une première mondiale et l’aboutissement d’un travail de 12 ans.

Un comprimé pour soigner et prévenir

Ce médicament antiviral serait un comprimé à avaler. Il permettrait de soigner la maladie, mais aussi d’éviter de l'attraper. Il serait donc possible de le prendre à titre préventif, une fois par jour, comme les médicaments qui sont prescrits contre le paludisme lors de voyages dans des zones à risque.

Les tests effectués sur des souris se sont révélés concluants. Des essais cliniques vont maintenant être effectués sur l’homme. Les résultats sont attendus pour la mi-novembre.

Vers un vaccin ?

Mi-septembre déjà, la presse suisse annonçait des avancées du côté d’un vaccin. L’université de Lausanne mène actuellement une étude clinique sur un nouveau type de vaccin pour lutter contre la dengue. En 2018, un vaccin avait déjà été mis au point en France par Sanofi Pasteur, mais il s’est révélé inefficace et dangereux dans certains cas. Ce nouveau vaccin est donc un réel espoir.

La dengue, une des principales menaces à la santé mondiale

La multiplication de ces recherches s’expliquent par le fait que la dengue ne cesse de progresser dans le monde. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la dengue infecte, chaque année, jusqu’à 400 millions de personnes dans le monde.

Elle pourrait en toucher des milliards dans les prochaines décennies. Avec le réchauffement climatique, cette maladie transmise par les moustiques est en train de se propager dans le monde, notamment dans les pays autour de la Méditerranée. L’Organisation Mondiale de la Santé a d'ailleurs intégré la dengue dans sa liste des dix principales menaces à la santé mondiale.

La Réunion durement touché cette année

A La Réunion, la dengue a durement frappé cette année encore. Elle est venue s’ajouter au Covid et elle a été en partie responsable de la saturation des services de réanimation.

La situation s’améliore depuis quelques semaines, avec seulement une vingtaine de cas hebdomadaire. Mais il y en a eu jusqu’à 2000 cas par semaine au mois de mai.

Au total, depuis le début de l’année, près de 30 000 cas de dengue ont été identifiés dans l’île. Plus de 1100 hospitalisations, plus de 4000 passages aux urgences et 20 décès ont été recensés.

Davantage de formes graves

Ces dernières années, La Réunion a connu une augmentation sensible du nombre de décès provoqués par la dengue. Il y a en a eu 22 l’année dernière, alors qu’il y en avait eu 14 en 2019 et six en 2018). Il y a également davantage de formes graves de la maladie, notamment, pour la première fois cette année à La Réunion des “chocs de dengue”. La découverte de nouveaux traitements et vaccin est une bonne nouvelle, et un espoir, également pour notre département.