Violences policières : des policiers déposent les menottes à La Réunion

sécurité
Mobilisation des policiers ce matin contre les propos de Christophe Castaner
©Précilla Ethève / Réunion la 1ère
Après plusieurs semaines de manifestations contre les violences policières, les syndicats de policiers ont été reçus, hier, par le ministre de l'Intérieur. Ce matin, à La Réunion les policiers se sont mobilisés contre les propos de Christophe Castaner. Ils se disent "menottés".
Environ 120 policiers se sont rassemblés au commissariat Malartic, à Saint Denis selon le syndicat Unité SGP Police. Ils se mobilisent également dans tous les commissariats de l'île.
 
Mobilisation des policiers ce matin contre les propos de Christophe Castaner
©Précilla Ethève / Réunion la 1ère

 


(Re)voir le reportage de Jean Claude Toihir et Willy Thévenin :

Propos Castaner : opération coup de poing de la police


Les forces de l'ordre sur la défensive

Ces fonctionnaires estiment être stigmatisés par le ministre de l'intérieur lorsqu'il évoque la suspension d'agents pour soupçons avérés de racisme. Ils refusent d'être un enjeu électoral après la polémique lancée aux États Unis suite à la mort (qu'ils déplorent) de Georges Floyd, un homme noir décédé après une interpellation il y a quelques semaines. D'autant plus à La Réunion, île multiculturelle.
 
Mickaël Hoareau, secrétaire départemental de UNSA police
©Précilla Ethève / Réunion la 1ère

Mickaël Hoareau, le secrétaire départemental de UNSA Police s'est symboliquement menotté. Pour lui, sans cette méthode de "clé d'étranglement", les policiers ont aujourd'hui les mains liées et sont "jetés en pâture face à des individus violents lors des interpellations".

(Re)voir l'intervention de Stéphane Lebreton, le secrétaire départementale adjoint unité SGP FO Police, dans le journal de 12h30 :
​​​​​​​
Stéphane Lebreton, secretaire départemental adjoint unité SGP FO Police
Les Outre-mer en continu
Accéder au live