st-pierre & miquelon
info locale

Le Centre d'interprétation de la Nature à Miquelon inauguré

environnement
Inauguration centre d’interprétation MNE
Le centre d'interprétation de la nature à Miquelon a été inauguré ce mardi 31 janvier. ©DJ SPM1ère
Après neuf ans de réflexion, de préparation et plus de deux ans de travaux, le Centre d'interprétation de la Nature à Miquelon de la MNE, a été inauguré ce mardi 31 janvier. Une petite centaine d'invités était présente pour l'occasion. 
Comme à chaque inauguration, la cérémonie commence par la coupure du ruban installé devant la porte principale du bâtiment. Présents pour effectuer ce geste symbolique, Stéphane Artano, le président de la collectivité territoriale, Danièle Gaspard, 1ère adjointe au maire de Miquelon-Langlade et Alain Orsiny, délégué du préfet à Miquelon. Face à eux, une petite centaine d'invités. Puis direction la salle de projection pour y visionner le film de présentation, avant de découvrir l'espace exposition. 

##fr3r_https_disabled##

Centre d'interprétation 

En ce mardi 31 janvier, le Centre d'interprétation de la Nature reçoit donc ses premiers visiteurs. Parmi eux, les acteurs qui ont contribué à sa création. C'est le cas de Roger Etcheberry, naturaliste amateur : 
Roger Etcheberry
©DJ SPM1ère

"C'est un sentiment d'émerveillement. C'est dépaysant de trouver un tel bâtiment à Miquelon avec autant de choses qui représentent le pays, c'est formidable. J'espère que ça plaira aux gens et qu'ils auront à coeur de découvrir toutes ces choses sur le terrain aussi ". 

Pour Stéphane Artano, président de la collectivité territoriale à l'initiative du projet, c'est : " une satisfaction. C'est un projet participatif. Le succès de cette exposition telle qu'on la voit, c'est parce que tous les acteurs y ont contribué. De nombreux photographes ont alimenté la base de la Maison de la Nature et de l'Environnement, ce qui nous a permis avec les acteurs, notamment de la scénographie, de pouvoir écrire une histoire qui tienne la route. Une histoire qui rassemble et qui ressemble aux gens de l'archipel et au territoire, notamment dans sa dimension environnementale". 

Entendre, sentir

Le parcours réparti sur près de 200 m2 compte quelques 575 photos, une salle de projection et quatre autres sur la flore, la faune, la géologie et la géographie de l'archipel. Les installations techniques permettent d'entendre mais aussi de sentir et bien sûr de voir les richesses de cette nature.
Vicky Cormier
©DJ SPM1ère

"Avant le lancement de ce projet, il y a eu un certain nombre de travaux d'observation et de compilations de données, réalisés par des particuliers, des passionnés. Le rôle de la Maison de la Nature et de l'Environnement et de ce projet a été de les vulgariser au maximum pour qu'aujourd'hui, cette visite de deux heures puisse permettre à la population d'être sensibilisée à la biodiversité et d'avoir un outil pour avoir envie d'aller plus loin, de visiter, d'observer et d'être sensibilisée à l'importance de préserver notre patrimoine naturel ", explique Vicky Cormier, directrice du pôle environnement durable à la collectivité. 

Le reportage sur l'inauguration de Linda Saci et Jérôme Anger : 

©saintpierremiquelon

Historique

Le bâtiment accueillera aussi l’office de tourisme, l’association des artisans et les activités de la Maison de la Nature et de l'Environnement. Lancement du projet en 2008, polémique sur l'emplacement du bâtiment, début des travaux en 2015, arrêt du chantier en raison de la liquidation judiciaire de l'entreprise en charge des travaux, nouvelle attribution des lots et installation des éléments interactifs : retour sur les grandes étapes de la construction de ce bâtiment avec Stéphane Bry :

©saintpierremiquelon

Remous autour de la participation de l'Etat

Coût du bâtiment : 4 millions d'euros. A la veille de cette inauguration, le président de la collectivité Stéphane Artano avait évoqué sur un réseau social : "La Préfecture nous a informé vendredi soir que l'Etat avait donné instruction à tous les représentants de l'Etat invités à ne pas participer le mardi 31 janvier à l'inauguration du bâtiment de la MNE à Miquelon. Le motif invoqué vendredi était l'absence de discours de l'Etat à cette occasion. Il s'agit à la base d'un nouveau problème de respect de la signature de l'Etat, au titre du précédent contrat de développement, qui doit encore 291 000€ à la Collectivité sur ce projet  (...)". Dans un communiqué, publié à la suite de cette réaction, la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon précise de son côté que : "Le préfet se réjouit de l'inauguration de la Maison de la Nature et de l'Environnement. L'Etat a contribué à hauteur de 571 k€ à ce projet emblématique. Deux versements de 137 k€ en 2016 et de 142 k€ en 2014 ont déjà été effectués, soit 279 k€ d'avance. A aucun moment il n'a été question de suspendre l'accompagnement de l'Etat à ce projet. Il reste aujourd'hui 291 k€ à payer. Les pièces justificatives ont été transmises par la collectivité début décembre, en pleine clôture de gestion. Le solde sera donc versé en 2017 (...) ". 


Formation

Le Centre d'interprétation de la Nature devrait ouvrir dans les semaines qui viennent. Pour pouvoir guider les visiteurs lorsque que le bâtiment sera ouvert au public et aux scolaires, et faire fonctionner les installations correctement, quatre agents ont été formés. Ils se sont familiarisés avec l'automation. Les explications de Linda Saci et Jérôme Anger : 

©saintpierremiquelon

 

Publicité