Covid-19 : une économie ralentie par la pandémie à Saint-Pierre et Miquelon

économie saint-pierre (spm)
saint-pierre rue centre-ville
Plusieurs commerces du centre-ville ont fermé leurs portes par mesures préventives. ©SPM la 1ère

Les gérants des commerces non essentiels dans l'archipel ont décidé de garder leurs portes closes toute cette semaine de manière totale ou partielle. Ils souhaitent ainsi limiter la propagation du virus et se protéger.

Si de nombreux parents ont décidé de retirer leurs enfants des écoles depuis le début de la crise sanitaire, plusieurs magasins ont également fermé leurs portes. Certains commerçants ne sont donc plus en activité. D'autres privilégient les commandes en ligne et par téléphone ainsi que les livraisons à domicile.

Pour la présidente de l'association de commerçants Vita'Ville, il s'agit de "jouer la prudence".

" Etant donné que les gens veulent le confinement, certains commerçants doutent que les clients viennent dans les magasins [...] J'ai eu quelques retours de commerçants qui m'ont dit que c'était très très calme, que les gens n'osent pas aller dans les commerces. " 

Sylvie Hurel, présidente de l'association Vita'Ville

 

 

De son coté, l'unique librairie de Saint-Pierre a fait le choix de rester ouverte, avec un renforcement des gestes barrières.

" On a vendu énormément de livres pré-scolaires pour les enfants restés à domicile et de jeux comme les méli-mélo, les mots casés pour les personnes âgées confinées et des livres pour les personnes à la maison. "

Béatrice Pike, employée de commerce

 

Pour ce qui concerne les commerçants ayant décidé de fermer de leur propre chef, aucune aide n'est prévue. Seuls les bars et les restaurants qui ont été contraints d'interrompre leur activité en salle peuvent bénéficier des aides de l'Etat destinées à compenser les fermetures administratives, c'est à dire celles déjà en place depuis le premier confinement du printemps 2020.

À lire aussi : Covid-19 à Saint-Pierre et Miquelon : restaurants fermés et plan blanc déclenché à l'hôpital

Le président de la CACIMA, Alain Beauchêne, se dit " inquiet de la situation actuelle " jugeant que "tous les secteurs du tissu économique local ont été touchés et fragilisés par la crise". 

Le reportage de Martine Briand et Jérome Anger.

 

Le point sur la situation sanitaire

 

Au total, 214 cas-contacts ont donc été identifiés depuis vendredi. Ils sont 206 à Saint-Pierre et huit à Miquelon. Le nombre de personnes positives à la Covid-19 reste quant à lui à sept pour le moment sur le territoire.