Etudiant en architecture, le Miquelonnais Quentin Lucas consacre un projet d'études sur la montée des eaux dans son village

Quentin Lucas et Marianne Baroin sont étudiants dans une école d'architecture. Leur projet de fin d'études s'intéresse à la montée des eaux qui menace la commune de Miquelon-Langlade.

© SPM la 1ère
© SPM la 1ère
  • Par Annaïg Morazé
  • Publié le

Le village de Miquelon fait face depuis plusieurs années à une problématique d'envergure : la montée des eaux. Un sujet qui alerte, à juste titre, l'ensemble de la population. Quel avenir pour les habitants ? Une question que se posent deux étudiants de l'École nationale supérieure d'architecture de Paris-Val de Seine. Marianne Baroin travaille avec le Miquelonnais Quentin Lucas sur un projet de fin d'études consacré au sujet.

À lire aussi : Miquelon dans l'incertitude face aux menaces de la montée des eaux.

Les deux architectes en devenir proposent des ateliers autour de trois thématiques. Le droit d'habiter, l'environnement et la nature puis l'architecture et le patrimoine sont au programme de ces rencontres. Les résidents sont invités à venir échanger et réfléchir sur la stratégie à long terme du positionnement du village de Miquelon.

C'est une opportunité qui va avoir de très lourdes conséquences.

Quentin Lucas

 

Un bilan sera dressé suite à ces réunions et la population sera invitée à voter pour l'une des hypothèses émises. Marianne Baroin et Quentin Lucas pourront ensuite déterminer un scénario. 

Marianne Baroin et Quentin Lucas étaient les invités de Brume de capelans.

 

présenté par