La recherche de financements, un défi permanent pour la SNSM de Saint-Pierre et Miquelon

Le président de la station SNSM de Saint Pierre et Miquelon Enrique Perez est venu présenter le bilan de l'année 2020 et les prochains évènements de l'association.

© FB.COM / SNSM SPM
© FB.COM / SNSM SPM
  • Par Anne-Laure Martinot
  • Publié le

En 2020, la SNSM n'a pas enregistré plus de sollicitations que les années précédentes. Avec ses six interventions et ses nombreux exercices, le Jaro 2 aura effectué une quarantaine de sorties en 2020.

 

 "On peut commencer à la SNSM dès l'âge de seize ans avec l'accord des parents"

 

C'est ce que souligne Enrique Perez lorsqu'il lance un appel aux bénévoles. Les sauveteurs en mer peuvent former les nouveaux arrivants, mais il est préférable "d'être résident à l'année longue sur l'archipel" souligne le président.

 

L'importance des levées de fonds

 

La SNSM étant une organisation bénévole, un appel aux dons est lancé chaque année pour financer l'association. En mars prochain, des courriers seront distribués dans les boites aux lettres des habitants de l'archipel pour appeler à soutenir l'organisation. 

 

À lire aussi : Des plongeurs du CNRS secourus par la SNSM au large de Saint-Pierre

 

Les bénévoles organisent également des manifestations en tous genres. Chaque année, les sauveteurs en mer proposent leurs traditionelles ventes de vêtements, et en 2021, l'association espère également tenir un spectacle avec des musiciens locaux.

 

Retrouvez l'intégralité de l'entretien du président de la SNSM au micro de Maud Perez dans Tôt le Matin :