L'application Elyze, le "Tinder" des présidentielles 2022

Dans l'Équipe 1ère, Frédéric Fouchard revient sur l'actualité high tech avec sa chronique l'Actu Web.

  • Par Annaïg Morazé
  • Publié le

Reprenant les codes des applications de rencontres comme le swipe, l'application Elyze a été lancée par deux jeunes Français. Le but ? Lutter, à leur manière, contre l'abstention aux prochaines élections présidentielles françaises.

À lire aussi : Cinq astuces à découvrir sur l'iOS 15 d'Apple.

L'utilisateur se voit énoncer plusieurs propositions de campagne tel que "reculer l'âge de départ à la retraite à 64 ans", "créer un service national du patrimoine de six mois", ou encore "inscrire la protection de l'environnement dans la Constitution". Il lui suffit de swiper à gauche si il est contre ou à droite si il est d'accord. Il est également possible de s'abstenir.

Après une cinquantaine de réponses, l'application indique, en pourcentage, le candidat avec qui l'utilisateur partage le plus d'idées.

Application polémique

 

Que deviennent les données collectées ? La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), chargée de veiller à la protection des données personnelles, se penche sur la conformité de l'application. 

Frédéric Fouchard vous explique tout dans l'Actu Web.

 

présenté par