La longue et riche histoire du haut fonctionnaire Henri Sautot

Originaire de la Haute Marne, c’est dans les îles du Pacifique que le gouverneur Henri Sautot passera la plus grande partie de sa vie.

  • SPM la 1ère
  • Publié le

Henri Sautot est né le 5 mai 1885 à Bourbonne-les-Bains. Diplômé de l’université de Nancy, il devient, après son service militaire, commis des affaires indigènes, puis administrateur des colonies en 1915. Après avoir servi au Bénin comme chef du cabinet du gouverneur. Henri Sautot est nommé gouverneur par intérim de Saint-Pierre-et-Miquelon entre 1928 et 1932.

À lire aussi : Albert Pen, une personnalité qui a marqué l'histoire de la politique à Saint-Pierre et Miquelon

C’est dans le Pacifique que le haut fonctionnaire, obtiendra ses principales affectations. En 1933, il devient commissaire résident des Nouvelles-Hébrides. Puis, le 13 septembre 1940 le Général De Gaulle le nomme gouverneur de la Nouvelle-Calédonie. Compagnon de la libération, il est le premier gouverneur de l’empire colonial français à rallier la France libre du Général De Gaulle le 20 juillet 1940.

En 1941, il crée le bataillon du Pacifique. Avec 600 volontaires calédoniens et tahitiens, il part à bord du Zélandia pour combattre en Afrique du Nord et en Europe. Henri Sautot est élu Maire de Nouméa en 1947. Il occupera cette fonction jusqu’à sa retraite en 1953. En sa mémoire, à Saint-Pierre-et-Miquelon, son nom sera donné au stand de tir.

Son portrait signé Alexandra Hernandez.

 

présenté par