Malgré les défis de la maladie, l'artiste Claude Arthur aura toujours entretenu sa passion pour l'art

Artiste généreuse atteinte d'une maladie génétique, Claude Arthur a consacré sa vie aux autres et à sa passion pour l'art.

  • SPM la 1ère
  • Publié le , mis à jour le

Claude Arthur, née le 5 février 1969 à Saint-Pierre, est atteinte d'une maladie génétique rare, l’épidermolyse bulleuse. Cette maladie contraint la petite à une vie différente, douloureuse et plus courte que la norme.

Malgré des soins réguliers, au Canada et en métropole, Claude effectue sa scolarité à Saint-Pierre et y obtient un diplôme en secrétariat-comptabilité. Après quelques petits boulots, le maire Albert Pen lui propose un poste à la mairie de Saint-Pierre.

A lire aussi : Le tour de l'île de Valérie Claireaux, présidente de la Coordination 975

Courageuse et volontaire, elle s’investit, en parallèle, dans le combat des maladies génétiques. En 1997, Claude Arthur est l’invitée d’Olivier Mine sur le plateau national de la soirée du Téléthon.

La jeune femme est aussi une véritable artiste. Elle s’adonne à la poterie, au dessin et à la peinture. Claude réalise des toiles, des timbres et même des fresques.

À lire aussi : Sœur Césarine, une religieuse au service des malades de Saint-Pierre et Miquelon

En 2004, Claude entre dans l’ordre des Vierges Consacrées et se tourne vers la religion. Claude Arthur décède le 8 mai 2007 et laisse le souvenir d’une femme forte et généreuse.

Son portrait réalisé par Alexandra Hernandez.

 

présenté par
vos programmes tv