Roger Hayes un sportif Saint-Pierrais exemplaire

Roger Hayes était un fervent défenseur du sport dans l’archipel. Retour sur sa carrière hors du commun.  

  • Par Anne-Claire Revert
  • Publié le , mis à jour le

Roger Hayes est né à Saint-Pierre le 18 septembre 1939. Sportif infatiguable, il a marqué l’archipel par ses performances dans de nombreuses disciplines. 

C’est sur les étangs gelés de Saint-Pierre que Rogers Hayes débute sa carrière de hockeyeur. Après un bref passage au Hockey Sporting Club, il rejoint le Club des Cougars, avec lequel il va remporter deux coupes de Terre Neuve et de nombreux championnats locaux. L’emblématique numéro 4 des verts sera sélectionné en équipe de France de hockey sur glace à deux reprises. En 1986, une blessure au genou l’oblige à  raccrocher définitivement ses patins. Pour lui rendre hommage le hockey saint-pierrais, célèbre son jubilé en 1991. À cette occasion, le club retire le maillot qu'il a porté au cours de ses 26 ans de carrière.

A lire aussi: Louis Quédinet, une personnalité indissociable du football et de l'île aux Marins

Roger Hayes est aussi un judoka passionné et rigoureux. Il a enchainé de nombreux combats pendant quinze ans sur les tatamis de Saint Pierre et de métropole lors des championnats de France. Ceinture noire, il devient directeur technique du Butokuden dojo en 1977.

Toujours en quête de nouvelles sensations, Roger Hayes découvre le tennis à la suite de sa carrière de hockeyeur. Une discipline qui correspond totalement à ses valeurs du sport. Il passera de longues heures sur les courts  à jouer et prodiguer des conseils à ses partenaires. Sa passion du tennis Roger Hayes va la transmettre à son fils Arnaud, aujourd’hui entraineur du club local. Le 28 février 2014, le nouveau complexe de tennis couvert de la collectivité est inauguré. Il est baptisé le centre de tennis Roger Hayes.

Cet amoureux du sport s’adonne aussi au cyclisme, à la boxe et à la course à pied. Il participe à 8 reprises aux 25 km de Miquelon entre 1984 et 1993.

Son sérieux, sa combativité et sa passion pour le sport, seront récompensés par la médaille de bronze de la jeunesse et des sports.

Soudeur de métier, Roger Hayes a également été animateur de judo, de football et de hockey sur glace. Il avait aussi un diplôme de secouriste.

Le 10 juin 1997, il nous quitte beaucoup trop tôt. Roger Hayes restera un exemple pour les jeunes sportifs de l’archipel.

Son portrait avec Alexandra Hernandez.

 

présenté par
vos programmes tv