Une vie au service du christianisme pour le père Jean-Marie Tillard

Originaire de Saint-Pierre et Miquelon, le père Jean-Marie Tillard est un philosophe et théologien de renommée mondiale.

  • Par Anne-Claire Revert
  • Publié le , mis à jour le

Roger Tillard est né à l’ile aux Chiens le 2 septembre 1927. Il est le fils de Fernand Tillard et Madeleine Ferron. Très tôt, il s’intéresse au monde de l’église. Il fera partie des louveteaux, des scouts et de la chorale religieuse.

 

Après, son brevet élémentaire, le jeune homme part poursuivre ses études au Québec. Il deviendra docteur en philosophie et théologie. Son métier d'enseignant, lui fait parcourir le monde.

 

Une carrière au service de l'oecuménisme

 

En 1955, Roger Tillard, est ordonné prêtre au Québec. Il devient le père Jean-Marie Tillard. Spécialiste de la vie religieuse et prestigieux héritier du père Congar, le père Tillard œuvre pour le mouvement œcuméniste. Il est membre de l’académie des sciences religieuses. Egalement écrivain, il écrit des œuvres comme Eglise d’églises en 1987 et Ecclésiologie de communion et catholicité en 1995.

 

À lire aussi: La défense de la francophonie au cœur de l'engagement politique d'Alain Frecker

 

En 1997, le père Tillard, est fait chevalier dans l'ordre national de la légion d'honneur. Il meurt le 19 novembre 2000 à l’âge de 73 ans à Ottawa.

Son portrait réalisé par Alexandra Hernandez : 

 

présenté par