st-pierre & miquelon
info locale

Avec Félix Leblanc, des cours de violon "entre potes" à Saint-Pierre et Miquelon

musique
Stage de violon
Félix Leblanc et Vincent lors de leur cours, vendredi après-midi ©DJ
Comme chaque année, le violoniste québécois est de retour dans l’archipel pour ses stages de violon. Depuis une semaine, Félix Leblanc enchaîne les cours, en toute décontraction, à l’annexe du Centre Culturel et Sportif à Saint-Pierre. 
Mettre de l’intonation, des points et des virgules, les conseils de Félix Leblanc sont parfois très imagés. En musique comme en grammaire, "il y a un sujet, un verbe, un complément", explique le violoniste québécois.

A ses côtés cet après-midi, Vincent, son jeune élève tend l'oreille. Il y a trois ans, quand tous ses camarades choisissent la guitare ou la flûte, lui opte pour le violon "parce que ça a l’air d’un instrument compliqué, je voulais me mettre une sorte de challenge", explique le jeune homme. "Aussi, je trouvais que le son de l’instrument était très joli."

"On est là pour s'amuser"
Pour faciliter l'apprentissage, Félix Leblanc tente de faire tomber les barrières et les appréhensions. "Le violon, c'est pas comme une guitare, c'est pas harmonique, c'est mélodique. Et quand ils arrivent ici, ils sont quand même un peu apeurés", décrit le professeur, qui donne des stages depuis plusieurs années dans l'archipel. "Je leur dis qu'on n'est pas là pour juger, on est là pour s'amuser!"

Les élèves, en partant, je veux que ce soient des potes!







Au fil des stages, au fil des ans, Félix voit ses élèves grandir, littéralement. Vincent avait 9 ans lorsqu'il a commencé le violon. Quelques centimètres de plus et beaucoup de séances de travail plus tard, le prof se dit "très fier" des progrès de son élève. Ecoutez le reportage, en musique, de Delphine Jeanneau : 

Stage de violon


Stage de violon
A 12 ans, Vincent entame bientôt sa troisième année de pratique de l'instrument. ©DJ

Pendant le cours, Vincent travaille deux des pièces de Félix Leblanc : "Brume de Mer" et "Petite Nuit". Au total, le violoniste québécois a produit une centaine de créations originales. Un répertoire qu'il essaie de renouveler à chaque nouveau stage dans l'archipel. 

Linda Saci et Alain Rebmann ont, eux aussi, révisé leurs gammes. Regardez leur reportage en images : 
©saintpierremiquelon

Félix Leblanc reviendra certainement au printemps pour un stage avec ses élèves de Miquelon, comme il le fait depuis 7 ans maintenant. 
Publicité