Les Bleus condamnés à l'exploit

football saint-pierre (spm)
France ukraine
Karim Benzema retrouve son rôle de titulaire au détriment d'Olivier Giroud ©Icon Sport
Défaite à Kiev 2-0 au match aller vendredi, l'équipe de France doit s'imposer par une forte marge ce soir au Stade de France. Une rencontre à suivre sur nos antennes TV et radio à partir de 16h50.
Dans les jours qui ont précédé le match aller de vendredi, l'Ukraine toute entière scandait sa confiance envers son équipe nationale. Jamais ont-ils affiché le moindre complexe à affronter une équipe de France à l'effectif pléthorique. Un état d'esprit clairement perceptible chez les joueurs Ukrainiens qui dès les premières secondes ont fait douter des Français timorés, trop peu entreprenants pour espérer ramener un résultat de Kiev.

Trois buts d'écart pour gagner


Du coup les Bleus se retrouvent non seulement dans l'obligation de gagner, mais doivent faire aussi bien sinon mieux que les Ukrainiens au match aller. Défaits 2-0 vendredi, il leur faudra donc s'imposer par une marge de deux buts pour égaliser le score global des deux rencontres et forcer des prolongations, en évitant que l'Ukraine s'inscrive au pointage sans quoi elle prendrait l'avantage grâce à la règle des buts marqués à l'extérieur et imposerait à la France une marge minimum de trois buts.

Une formation en 4-3-3 avec Benzema


Si l'on se fie à la dernière séance d'entrainement des Bleus, Didier Deschamps apportera pas moins de cinq changements à son onze de départ. Fini le 4-2-3-1, place au 4-3-3 offensif. Giroud, Nasri, Rémy, Abidal et Koscielny laissent leur place au profit de Benzema, Valbuena, Cabaye, Sakho et Varane.

Si la France ne parvient pas à remplir ce contrat exigeant, elle peut définitivement faire une croix sur ses rêves de Mondial en terres brésiliennes, 20 ans presque jour pour jour après avoir été privée d'une Coupe du Monde aux Etats-Unis par une modeste sélection Bulgare.

Ne manquez pas cette rencontre décisive sur nos antennes TV et radio à partir de 16h50, suivie d'une analyse d'après-match sur Saint-Pierre et Miquelon 1ère la radio.

##fr3r_https_disabled##
(ARNAUD URSULE, VERONIQUE GAGLIONE ET SYLVAIN DAUBA - FRANCE 2) Les anciens de France 98 apportent leur soutien